Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIRBUS GROUP

AIR - NL0000235190 SRD PEA PEA-PME
116.040 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Airbus group : Le groupe aéronautique Airbus abandonne son objectif de livraisons pour 2022

mardi 6 décembre 2022 à 17h53
Airbus a livré 563 avions à fin novembre

(BFM Bourse) - L'avionneur tablait auparavant sur environ 700 avions livrés cette année. L'objectif de production mensuelle de 65 avions de la famille A320 est lui décalé, sans qu'Airbus précise l'horizon auquel il sera atteint. Le groupe maintient en revanche sa cible de 75 avions de cette famille produit chaque mois en 2025.

Ce n’est pas vraiment une surprise. Le groupe européen d’aéronautique et de défense Airbus a annoncé ce mardi après la clôture du marché qu’il abandonnait son objectif annuel de livraisons d’avions, auparavant attendu à 700 unités.

Le groupe a livré 68 avions sur le seul mois de novembre, portant à 563 avions le total sur l’ensemble de l’année. Il lui aurait fallu livrer à ses clients 137 appareils sur le seul mois de décembre pour tenir sa cible, ce qui revenait à égaler son record de décembre 2019 (138) atteint à une époque où les tensions sur sa chaîne d’approvisionnement étaient bien moins élevées que cette année.

Sur la base de ce chiffre de 68 avions livrés en novembre et "de l’environnement opérationnel complexe", Airbus "considère que son objectif d'atteindre 'environ 700' livraisons d'avions commerciaux en 2022 est désormais hors de portée".

Une délicate montée en puissance de la production

"Le chiffre final ne devrait pas être sensiblement inférieur à l'objectif d'environ 700' livraisons", explique toutefois l’avionneur. Airbus a par ailleurs confirmé ses prévisions purement financières pour 2022 à savoir un résultat opérationnel (Ebit) ajusté de 5,5 milliards d’euros ainsi qu’une génération de trésorerie hors financement des clients et opérations de fusions-acquisitions de 4,5 milliards d’euros.

Pour rappel, la majeure partie du paiement d'un avion est effective lorsque l’appareil est réceptionné par son client. C’est donc toute la trajectoire de génération de cash de l’avionneur qui dépend de son rythme de livraison.

Airbus a aussi modifié sa communication sur ses objectifs à moyen terme en matière de production pour tenir compte de ses difficultés logistiques.

Citant le fait que l’"environnement complexe persistera plus longtemps que prévu", Airbus ajustera "la vitesse de la montée en cadence [de production, NDLR] de la famille A320 au taux 65 pour 2023 et 2024", explique le groupe. Ce qui signifie que cette hausse progressive sera moins rapide que prévu avant d'atteindre l'objectif de 65 appareils à un moment de l'année 2024.

Airbus comptait auparavant atteindre ce rythme de 65 avions produits chaque mois au "début" 2024. La société laisse donc entendre qu’un décalage s'impose mais ne précise pas à quel horizon.

Airbus mène actuellement un exercice délicat de montée en cadence progressive de sa production sur cette famille de monocouloirs, véritables best-sellers de la société.

Ce alors que sa "supply chain" est sortie d’une période d’hibernation durant la crise sanitaire et se retrouve désormais confrontée à des tensions dues notamment au conflit en Ukraine. Le groupe fait, par exemple, face à des difficultés au niveau de ses approvisionnements en moteurs.

Airbus a néanmoins confirmé ce mardi vouloir atteindre, à plus long terme, une cadence de production mensuelle de 75 avions de la famille A320 au "milieu de la décennie", donc en 2025.

Julien Marion - ©2023 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBUS GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +42.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour