Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VIVENDI

VIV - FR0000127771 SRD PEA PEA-PME
28.910 € -0.93 % Temps réel Euronext Paris

Vivendi : Le dynamisme d'Universal Music dans le streaming fait les affaires de Vivendi

vendredi 16 novembre 2018 à 10h23
Vivendi en tête du SRD après les bons chiffres trimestriels d'UMG

(BFM Bourse) - Le joyau de Vivendi, le numéro 1 mondial de l'édition musicale Universal Music Group, affiche une croissance à deux chiffres tirées par les abonnements. Le marché parie que Vivendi devrait tirer un bon prix de la cession prévue d'une partie du capital.

L'action du conglomérat de médias Vivendi rebondit de 5,85% vendredi matin à 22,25 euros vers 10h10, son meilleur niveau depuis le début du mois, après de bons chiffres d'Universal Music Group (UMG). De quoi permettre au groupe de maximiser le produit de l'ouverture du capital de sa division musicale. Vivendi a précisé être en train de sélectionner les banques qui mèneront l'opération, au terme de laquelle il pourrait vendre jusqu'à 50% d'Universal Music Group.

Entre juillet et septembre, Vivendi a dégagé un chiffre d'affaires de 3,884 milliards d'euros, en progression de 5,5% sur un an (ou de 5,6% à périmètre et changes constants), selon un communiqué publié jeudi après clôture.

Parmi les principales divisions, le groupe Canal+, qui comprend les Studios Canal, producteur du film à succès de Gilles Lellouche "Le Grand Bain", la chaîne de télévision française -dont la base d'abonnés continue à se réduire- et le pôle de la télévision payante à l’international , a vu ses revenus stagner (-0,5%) à 1,247 milliard d'euros sur le trimestre. De même que Havas, dont le chiffre d'affaires a reculé de 0,6% à 535 millions d'euros. Nettement plus petit, Gameloft a subi un recul de 3,3% à 75 millions d'euros en raison du ralentissement de l’activité réalisée avec les opérateurs télécoms et de la baisse des recettes publicitaires.

Streaming et abonnements en hausse

Mais Universal Music Group, la principale activité de Vivendi, a au contraire brillé : ses revenus ont atteint 1,495 milliard d'euros sur la période, soit un bond de 13,3% (+13,5% à données constantes) en un an. UMG a notamment profité d'une forte hausse (+36%) des revenus liés aux abonnements et au streaming, compensant largement le repli structurel des supports physiques et des téléchargements. A l'échelle des neuf premiers mois, UMG cumule ainsi 4,123 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 9,1% à données constantes.

Or, Vivendi a lancé en juillet dernier son projet d'ouverture du capital de la division musicale, dans un délai d'un an à un an et demi. Et ce sont les chiffres 2018 d'UMG, qui semble donc bien parti pour boucler un bel exercice, qui serviront de base de discussion pour fixer la valorisation. Selon Arnaud de Puyfontaine, le PDG, Vivendi choisit actuellement les banques qui se verront chargées de l'opération à partir d'une première sélection d'une douzaine d'établissements.

Le rachat d'Editis finalisé

En attendant cette opération qui, selon une estimation lancée par JPMorgan l'an dernier, pourrait s'effectuer sur la base d'une valorisation allant jusqu'à 39 milliards d'euros (les autres analystes évoquant un chiffre nettement plus modéré autour de 20 milliards), Vivendi a signé l'acquisition d'Editis auprès de l'espagnol Planeta pour une valeur d'entreprise de 900 millions d'euros. Une opération qui avait été annoncée fin juillet.

Vivendi est familier des actifs du groupe d'édition qui comprend une cinquantaine de maisons dont Robert Laffont, Le Cherche midi, 10/18 ou encore Gründ. Editis a en effet été constitué par le rapprochement des ses activités d'édition avec celles de Lagardère, à l'occasion du démembrement du groupe tel que constitué sous le règne de Jean-Marie Messier. Editis est ensuite passé en diverses mains dont celles de Wendel avant d'arriver dans le giron de Grupo Planeta il y a dix ans. C'est aujourd'hui le 2e groupe d'édition français. L'édition (notamment grâce au pôle éducation, avec Bordas ou Nathan) présente l'avantage de revenus peu cycliques.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VIVENDI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.50 % vs +32.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat