Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
7.044 € +4.45 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : Valneva suspend sa production de son vaccin contre le Covid après une baisse des commandes de l'UE

jeudi 21 juillet 2022 à 10h13
L'UE réduit drastiquement sa commande de vaccins anti-Covid

(BFM Bourse) - Gros coup dur pour Valneva. La Commission européenne a annoncé avoir réduit à 1,25 million de doses sa commande du vaccin de Valneva contre le Covid-19, bien loin des 60 millions de doses prévues dans le contrat initial. La déconvenue est d'autant plus grande que la France ne commandera pas de doses de son vaccin VLA2001.

C'est acté. La biotech nantaise va recevoir moins de commandes de la part de l'Union Européenne pour son vaccin contre le Covid. Il s'agit d'une nouvelle déconvenue pour Valneva, même si les retours de l'Union européenne sur ses intentions de volumes de commandes en mai dernier, laissaient présager une telle décision compte tenu d'une offre en vaccins excédentaire.

La Commission avait passé fin 2021 un accord avec Valneva prévoyant la possibilité pour les États membres d'acheter près de 27 millions de doses de son vaccin inactivé en 2022, avec 33 millions de doses supplémentaires en 2023. Mais la Commission avait fait part mi-mai de son intention de résilier cette commande, dans un contexte de production mondiale importante. L'action cédait 7,05% à 9,788 euros à 11h15 après avoir inscrit un plus bas d'un mois à 9 euros dans les premiers échanges.

1,25 million de doses au final

La Commission européenne a finalement annoncé mercredi un "avenant à l'accord initial" permettant aux Etats membres d'acheter 1,25 million de doses du vaccin, qui a été autorisé en juin dans l'UE pour une utilisation comme primovaccination chez les adultes âgés de 18 à 50 ans. VLA2001 est le sixième vaccin approuvé en Europe mais le premier utilisant la technologie traditionnelle du virus inactivé.

Les premières doses du vaccin seront livrées dans les semaines à venir aux Etats membres participant à l'accord amendé : Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande et Bulgarie. Autre décéption pour Valneva, la France n'a pas souhaité prendre part à l'accord. "On ne comprend pas cette décision. D'autant plus qu'il y a encore quatre millions de personnes qui ne sont pas vaccinées en France", a réagi mercredi auprès de l'AFP Franck Grimaud, le directeur général de Valneva.

De déboires en déboires

La société multiplie les déboires avec son vaccin: en septembre 2021, le gouvernement britannique, qui lui avait passé commande pour 100 millions de doses, a résilié son contrat, une déception pour l'entreprise qui avait fait chuter son cours de Bourse. Le vaccin a toutefois été approuvé au Royaume-Uni en avril. Il est aussi autorisé aux Émirats arabes unis et au Bahreïn, seul pays où il est pour l'instant commercialisé, avec un contrat portant sur un million de doses.

Un point détaillé le 11 août prochain

Valneva indique ne pas s'attendre à des contraintes de trésorerie immédiates "après ce changement de volume de commandes de la Commission européenne" et espère que son "chiffre d’affaires 2022 pourrait encore atteindre le bas de la fourchette de sa prévision de chiffre d’affaires communiquée précédemment grâce à la reconnaissance de certains revenus liés aux contrats de fourniture avec la Commission européenne et le Royaume-Uni".

Compte tenu de l’avenant à l’accord d'achat anticipé, Valneva explique avoir suspendu la production de VLA2001. La société fera un point plus détaillé sur ses projets et ses perspectives financières lors de la publication des résultats du premier semestre, le 11 août 2022.

(Avec AFP)

S. S. - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +34.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour