Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
13.180 € -5.92 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : Lâché par le Royaume-Uni pour son vaccin anti-Covid, Valneva s'écroule en Bourse

lundi 13 septembre 2021 à 09h26
Les autorités britanniques ont résilié leurs commandes à Valneva

(BFM Bourse) - La biotech nantaise Valneva voit près d'un demi-milliard d'euros de capitalisation s'évanouir lundi matin après avoir reçu du gouvernement britannique un avis de résiliation du contrat de fourniture de son vaccin contre le Covid-19.

L'action Valneva SE chute de 38,76% à 12,20 euros lundi en début de séance, alors que l'entreprise franco-autrichienne a annoncé aujourd’hui avoir reçu un avis de résiliation, par le gouvernement britannique, de l’accord de fourniture de son candidat vaccin contre la Covid-19, VLA2001.

Coup de théâtre pour Valneva. On ne verra plus le Premier ministre britannique Boris Johnson faire mine de s'intéresser au contenu d'un tube à essais lors d'une visite à l'usine écossaise de Livingston vêtu d'une blouse de laborantin siglée Valneva.

A la surprise générale, la firme nantaise a annoncé avant Bourse ce lundi avoir été notifiée de la résiliation de l’accord conclu en septembre 2020 (plus une option pour des doses supplémentaires exercée en février dernier) pour fournir au Royaume-Uni des centaines de milliers de doses de son vaccin contre la Covid-19. Le contrat inclut une clause permettant au gouvernement britannique (HMG, Her Majesty's Government) d’y mettre fin, précise la biotech. HMG prétend de plus que Valneva a manqué à ses obligations, ce que Valneva conteste "vigoureusement".

"Accroître ses efforts avec d’autres clients potentiels"

"Valneva a travaillé sans relâche, et s’est investi au maximum de ses capacités, dans sa collaboration avec HMG, notamment en engageant des ressources significatives et en montrant une très forte implication afin de répondre aux demandes d’HMG sur des vaccins adaptés aux variants. Valneva continue à être pleinement engagé dans le développement de VLA2001 et va accroître ses efforts avec d’autres clients potentiels afin de s’assurer que son vaccin inactivé puisse être utilisé dans la lutte contre la pandémie", indique l'entreprise dans un communiqué.

La société affirme poursuivre le plan de développement du vaccin, dont les résultats finaux (phase 3, dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation) sont attendus au début du quatrième trimestre. D'ores et déjà, l’agence de santé britannique, Public Health England, a débuté l'examen du dossier (les dernières données cliniques seront ajoutées au fur et à mesure au dossier de demande d’autorisation conditionnelle). Sous réserve des résultats de phase 3 et du feu vert de l'agence, Valneva pense "qu’une autorisation initiale de mise sur le marché de VLA2001 pourrait être obtenue fin 2021".

L'annonce n'a pas été relayée à ce stade par la Vaccine Taskforce, l'instance ad hoc mise sur pied pour organiser la campagne de vaccination britannique et qui décide des commandes pour les vaccins. Cet organisme s'était illustrée par sa célérité en multipliant très tôt les contrats avec les fournisseurs des premiers vaccins rendus disponibles.

La gouvernance de la Taskforce a cependant évolué à plusieurs reprises depuis la signature originale du contrat avec Valneva.

Un groupe de travail très évolutif

Au départ c'est Catherine Bingham, venue du monde du capital risque, qui a accepté de prendre bénévolement pour six mois les commandes du groupe de travail du gouvernement britannique sur les vaccins. Elle a depuis repris son rôle au sein du fonds SV Health Investors. Son efficacité avait permis au Royaume-Uni de conclure avant tout autre pays des contrats avec Pfizer et avec AstraZeneca, ce qui avait permis de débuter les injections dès début décembre 2020 outre-Manche. Pour ses services, elle a reçu un titre honorifique (Dame Bingham désormais). Mais elle fait aussi l'objet de procédures juridiques relativement, d'une part, à l'attribution de fonctions-clé à des membres du parti Conservateur (son époux Jesse Norman, un des principaux cadres du département du Trésor britannique, étant lui-même élu de ce parti), et d'autre part à l'obtention par le passé d'une dotation de 65 millions de dollars (49 millions de livres) du fonds public British Patient Capital (BPC) en faveur d'un fonds de SV Health Investors.

Le vice-président de la Taskforce, Clive Dix, lui a succédé par intérim. Lors de l'exercice de l'option sur un lot de 40 millions de doses supplémentaires, il n'avait pas manqué de saluer un "vaccin prometteur" : "les 40 millions de doses supplémentaires obtenues grâce à l'accord conclu aujourd'hui renforcent considérablement notre portefeuille et nous donnent une flexibilité future au cas où nous devrions revacciner une partie de la population britannique. Je tiens à remercier tous ceux qui participent au développement de ce vaccin pour le travail acharné", avait-il mentionné à l'époque. Cependant Clive Dix est lui aussi revenu désormais dans le privé à la tête de la biotech cotée C4XDiscovery.

Depuis juin, la Taskforce est dirigée par Richard Sykes, ancien patron de GSK, avec notamment pour objectif de préparer une éventuelle campagne de rappels de vaccination.

Pas de contrat en dehors du Royaume-Uni à ce jour

En parallèle du Royaume-Uni, Valneva avait mené des discussions préliminaires auprès de la Commission européenne. Mais faute de progrès dans les discussions, Valneva a choisi en avril de se focaliser sur des négociations pays par pays, sans que cela n'ait à ce stade abouti.

À la suite de cette résiliation, les analystes d'Oddo BHF abaissent leur objectif de cours à 11,80 euros, contre 12,60 euros jusqu'alors. "Nous étions prudents sur Valneva avec une thèse d’investissement basée plus sur la valorisation intrinsèque de la société", note le bureau d'études. Son hypothèse de ventes à horizon 2022 passe de 489 millions à 316 millions d'euros, avec une probabilité de succès estimée à 30%.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.40 % vs +33.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat