Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
9.300 € -4.71 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : L'Europe en discussions pour acheter le vaccin de Valneva, qui s'envole en Bourse

mardi 12 janvier 2021 à 16h15
L'Europe pourrait acheter jusqu'à 60 millions de doses du vaccin de Valneva

(BFM Bourse) - La Commission européenne a conclu des discussions préliminaires avec le spécialiste franco-autrichien des vaccins Valneva en vue d'acquérir jusqu'à 60 millions de doses de son vaccin potentiel contre le Covid-19, sous réserve de son homologation. Ayant déjà triplé de valeur en 2020, l'action se hisse à des sommets.

L'annonce des discussions avec la Commission européenne pour la fourniture d'un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la Covid-19 -désigné VLA2001 en attendant de recevoir son nom de marque- propulse le cours de Valneva à des sommets. Vers 15h30, l'action du groupe franco-autrichien dont la cotation a repris en début d'après-midi grimpe de 15,49% à 9,33 euros.

Grâce à son positionnement dans la lutte contre le coronavirus, mais aussi à une actualité porteuse autour de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme (pour lequel Pfizer va lui verser 130 millions d'euros) et de son autre projet contre le chikungunya, le titre avait déjà bondi de plus de 200% en 2020, signant son meilleur exercice à ce jour. Ceci malgré l'abaissement des objectifs financiers pour l'exercice, dans la mesure où les ventes de son portefeuille actuel de vaccins -destinés avant tout aux voyageurs, tel l'anticholérique Dukoral- ont sans surprise été pénalisées par la forte diminution du trafic international.

Au printemps dernier, la société issue du mariage en 2013 entre le français Vivalis et l'autrichien Intercell avait annoncé se lancer dans la mise au point d'un vaccin contre la Covid-19 en partant non pas d'une page blanche mais de la plate-forme déjà utilisée pour son vaccin contre l’encéphalite japonaise (une maladie virale transmise par les piqûres de moustique), renforcée par l'adjuvant conçu par l'américain Dynavax qui a déjà fait ses preuves dans l'hépatite B.

De ce fait, VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la Covid-19 en développement clinique en Europe. Le gouvernement britannique s'était d'ailleurs porté acquéreur dès septembre (en cas de succès, la Grande-Bretagne pourra recevoir 60 millions de doses au second semestre).

Un feu vert potentiel en fin d'année

À son tour, la Commission européenne a annoncé mardi avoir conclu des discussions préliminaires avec l'entreprise pharmaceutique Valneva en vue d'acheter son vaccin, sous réserve d'homologation. Un feu vert qui pourrait intervenir à la fin de l'année, la biotech ayant démarré les premiers essais chez l'homme en décembre, pour de premiers résultats prévus en avril. En fonction de l’analyse de ces données, la dose optimale sera choisie pour mener la seconde partie des essais cliniques.

Le contrat envisagé avec Valneva prévoirait la possibilité, pour tous les États membres, d'acheter ensemble 30 millions de doses dans un premier temps, puis jusqu'à 30 millions de doses supplémentaires. La finalisation des discussions préliminaires "vient grossir les rangs d'un portefeuille déjà large et sécurisé de vaccins à produire en Europe, qui comprend les contrats déjà signés avec AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, BioNTech-Pfizer, CureVac et Moderna ainsi que les discussions préliminaires conclues avec Novavax", a souligné la Commission.

"L’annonce effectuée aujourd’hui contribue à assurer que des millions d’Européens vont potentiellement avoir accès à un mode de vaccination inactivé, éprouvé et déjà bien établi, sous réserve de l’approbation réglementaire de VLA2001. Nous sommes reconnaissants envers la Commission européenne pour leur soutien et avons hâte de travailler avec eux pour répondre à la pandémie actuelle", a déclaré Thomas Lingelbach, patron de Valneva. "Nous sommes profondément engagés dans le fait de pouvoir élargir l’accès à notre candidat vaccin inactivé contre le virus SARS-CoV-2 et, à mesure que nous avançons dans le développement clinique, nous continuerons simultanément à travailler avec nos partenaires, dont la Commission européenne et le gouvernement britannique, afin d’atteindre cet objectif. Il est de plus en plus reconnu que notre vaccin sera un vaccin dont le monde ne pourra pas se passer", a ajouté le dirigeant.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+325.90 % vs +10.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat