Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UBISOFT ENTERTAIN

UBI - FR0000054470 SRD PEA PEA-PME
54.200 € -1.49 % Temps réel Euronext Paris

Ubisoft entertain : Malgré une année difficile, Ubisoft signe des résultats records

mardi 11 mai 2021 à 18h50

(BFM Bourse) - Le géant tricolore du jeu vidéo a fait état d'un résultat opérationnel (avant IFRS) record pour l'exercice clos fin mars, bien que très en deçà de ses espérances initiales, la crise sanitaire ayant davantage pénalisé le groupe qu'on ne s'y attendait.

Des records qui ont pourtant un goût d'inachevé. L'éditeur d'Assassin's Creed ou de Just Dance a enregistré au cours de l'exercice 2020-2021 des résultats historiques à plusieurs égards, mais moins plantureux qu'il ne l'espérait début 2020 - avant que n'éclate la crise sanitaire, dont les retombées n'ont pas totalement épargné une industrie moins préservée qu'on ne le croyait. En effet, les équipes de développeurs n'ont pas été aussi productives en télétravail contraignant le groupe à reporter le lancement de deux jeux phares ("Far Cry 6" et "Rainbow Six Quarantine") d'où un manque à gagner significatif. Les concurrents d'Ubisoft ont subi le même type de décalages.

Le chiffre d'affaires comptabilisé par Ubisoft selon la norme IFRS15 s'est tout de même élevé à 2,224 milliards d'euros, en progression de plus de 39% par rapport à un exercice 2019-2020 délibérément sacrifié. L'indicateur de prédilection du groupe, le "net bookings" (montant des ventes nettes, hors revenus différés), a atteint le niveau inédit de 2,24 milliards d'euros, en augmentation de 46,1%. Soit conforme à la dernière fourchette annoncée, entre 2,2 et 2,3 milliards d'euros, sachant que celle-ci avait été déjà réduite plusieurs fois (environ 2,6 milliards, puis une fourchette de 2,35 à 2,65 milliards).

La profondeur du back-catalogue porte les ventes du groupe

Pour la troisième année, plus de la moitié de ce net bookings provient du back-catalogue, c'est-à-dire des titres sortis au cours des précédents exercices et toujours exploités, ce qui diminue l'exposition du groupe à l'échec ou au retard d'un seul jeu à gros budget. "Nous pouvons en effet compter sur la profondeur de notre portefeuille de marques détenues, allant de nos franchises phares, Rainbow Six, Assassin's Creed, The Division, Far Cry, Just Dance, Ghost Recon et Watch Dogs aux marques plébiscitées par les joueurs comme For Honor, The Crew, Brawlhalla et Mario + Rabbids", a souligné le directeur financier Frédérick Duguet.

En termes de résultats, le résultat opérationnel (avant application de la norme IFRS) est ressorti à 473,3 millions d'euros, soit 21,1% de chiffre d'affaires, alors que ce poste avait chuté à 34,2 millions en 2019-2020. Là aussi, il s'agit d'un record, et qui répond au dernier objectif en date (compris entre 450 et 500 millions d'euros), mais en-deçà des prévisions initiales (d'abord environ 600 millions d'euros, puis une fourchette de 400 à 600 millions d'euros).

Le résultat net part du groupe, avant IFRS, est estimé à 313,5 millions d'euros (contre une perte de 10,2 millions lors du précédent exercice). Post IFRS, le résultat net part du groupe ressort à 103,1 millions d'euros, soit 0,85 euro par action sur base pleinement diluée, contre une perte de 125,6 millions d'euros (-1,12 euro par action) sur l’exercice 2019-2020.

Pour l'exercice entamé en avril, la croissance du net bookings devrait bénéficier à la fois par le back-catalogue et les nouvelles sorties. Le back-catalogue sera mécaniquement stimulé par le fait qu'il y a eu plus de sorties au dernier exercice qu'en 2019-20 et par des plans post-lancement plus importants. Ubisoft prévoit par ailleurs de sortir un line-up solide et diversifié, notamment la sortie de Far Cry 6, Rainbow Six Quarantine, Riders Republic, The Division Heartland et Roller Champion, soit cinq titres, sachant que la sortie de Skull and Bones est quant à elle attendue sur l’exercice fiscal 2022-23.

En termes financiers, Ubisoft vise donc une croissance à un chiffre du net bookings et un résultat opérationnel (non IFRS) compris entre 420 et 500 millions d'euros sur 2021-2022.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UBISOFT ENTERTAIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat