Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
17.328 € +0.80 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : Pas de perte ni de "catastrophe" de trading au 3ème trimestre

lundi 3 novembre 2008 à 09h38
BFM Bourse

(BFM Bourse) - Les investisseurs semblent réserver un bon accueil aux résultats trimestriels communiqués lundi par Société Générale. L'action de la banque rouge et noir progresse en effet de 2% à 43 euros après un peu plus d'une demi-heure de cotations.

Affecté par l'aggravation de la crise financière et le provisionnement des actifs à risque, le résultat net de la banque a chuté de 83,7% à 183 milllions d'euros au troisième trimestre 2008.

Les revenus ont reculé de 8,2%, le produit net bancaire s'établissant à 5 108 millions d'euros au troisième trimestre 2008, contre 5375 millions d'euros un an plus tôt.

Les revenus de la Banque de Financement et d'Investissement (BFI) s'élèvent à 1,7 milliards d'euros hors éléments non récurrents, en retrait de -8,5% par rapport au deuxième trimestre 2008, mais en progression de +20,9% par rapport au troisième trimestre 2007.

En dépit de la bonne performance des métiers actions et taux, la BFI affiche un produit net bancaire en baisse de 43,2% à 647 millions d'euros et un résultat net part du groupe en perte de 244 millions d'euros. Les résultats de la BFI sont restés affectés par un environnement de marché très difficile caractérisé par la faillite d'établissements financiers, une baisse brutale des marchés actions accompagnée d'une très forte volatilité et corrélation, la dislocation des spreads de crédit et la poursuite de la détérioration de certaines classes d'actifs.

Les revenus du pôle intègrent donc, comme au second trimestre, des éléments non récurrents liés à la crise financière : les effets de la faillite d'établissements financiers et les décotes de valorisation sur les actifs liés à l'immobilier résidentiel américain ont été partiellement compensés par l'effet positif sur le « Marked to Market » des CDS et la revalorisation des passifs financiers.

« Les éléments non récurrents s'élèvent à 1079 millions d'euros, dont 435 millions d'euros sur Lehman, 453 millions d'euros sur monolines et 382 millions d'euros sur des ABS européens vendus par SGAM », constatent les analystes de CM-CIC Securities. Le broker note aussi que « les relais de croissance que sont le retail étranger et les financements spécialisés affichent des croissances respectives satisfaisantes de leurs revenus de 26,5% et de 7,7% ». Si « ces résultats témoignent de l'entrée de la banque dans la récession », CM-CIC Securities maintient sa recommandation d'achat car, estime le broker, « la banque a montré sa capacité de manoeuvre, en trading notamment et le cours actuel reflétait selon nous la crainte d'une catastrophe qui n'est pas avérée ».

« On notera que les activités de trading n'enregistrent pas de pertes », souligne enfin CM-CIC Securities. Confronté à des conditions de marché très difficiles sur le trimestre, le groupe explique en effet avoir « géré de façon prudente ses positions de trading et a poursuivi la réduction de ses expositions à risque ».

©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat