Bourse > Societe generale > Societe generale : Le titre reste sous pression, exposition problématique à la Russie
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
47.600 € -1.03 % Temps réel Euronext Paris
47.955 €Ouverture : -0.74 %Perf Ouverture : 48.120 €+ Haut : 47.310 €+ Bas :
48.095 €Clôture veille : 3 895 590Volume : +0.48 %Capi échangé : 38 447 M€Capi. :

Societe generale : Le titre reste sous pression, exposition problématique à la Russie

(Tradingsat.com) - Le rouble enregistrait mercredi une reprise de +8% par rapport au dollar, après une chute de près de -20% en deux jours et de 50% depuis le début de l'année. Pour les valeurs cotées à Paris exposées à l'économie russe, la situation reste compliquée. En particulier, Société Générale continue de perdre du terrain (-1,7% à 33,6 euros vers 16 heures).

Pour rappel, la SG détient 99,4 % de Rosbank, la première banque privée du pays. Dans une note de recherche, Kepler-Cheuvreux évalue aujourd'hui à 5 milliards d'euros l'exposition de la générale à la Russie en cas de scénario catastrophe, ce qui représente 6 euros par action et un point de ratio Common Equity Tier 1.

"Les activités russes ne contribuent pas beaucoup aux résultats de la SocGen, mais une récession pourrait conduire à quelques centaines de millions d'euros de pertes dans le compte de résultats en 2015", fait remarquer le broker.

Parmi les autres valeurs plus ou moins exposées à la Russie, Renault, premier actionnaire du constructeur automobile russe Avtovaz, rebondit aujourd'hui de 1,3% à 58,35 euros. Total, qui réalisé 9% de sa production d'hydrocarbure en Russie gagne 2,4% à 41,4 euros. Danone, dont la présence en Russie s'est fortement accrue depuis le rachat d'Unimilk en 2010, cède 0,5% à 53 euros.

Le fabricant de revêtements de sol Tarkett, qui réalisé près du tiers de son chiffre d'affaires dans les pays de la CEI (ex-républiques soviétiques) regagne 2,2% à 18,6 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI