Bourse > Scor se > Scor se : Scor confirme les objectifs de sa stratégie à mi-2016
SCOR SESCOR SE SCR - FR0010411983SCR - FR0010411983
36.265 € +0.08 % Temps réel Euronext Paris
36.220 €Ouverture : +0.12 %Perf Ouverture : 36.295 €+ Haut : 35.935 €+ Bas :
36.235 €Clôture veille : 446 990Volume : +0.23 %Capi échangé : 6 982 M€Capi. :

Scor se : Scor confirme les objectifs de sa stratégie à mi-2016

Les résultats 2015 de Scor supérieurs aux attentesLes résultats 2015 de Scor supérieurs aux attentes

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Scor, qui a confirmé mercredi les objectifs de son plan stratégique à horizon mi-2016, a tiré parti l'an dernier du renchérissement du dollar après avoir renforcé ses activités outre-Atlantique à la faveur d'acquisitions.

Le réassureur français a ainsi vu ses primes brutes émises dans le cadre des contrats de réassurance croître en 2015 de 18,6% à changes courants, à 13,42 milliards d'euros.

Hors impact des changes, elles progressent de 6,4%.

Dans la réassurance dommages, Scor indique avoir profité de la croissance de ses activités aux Etats-Unis, tandis que la branche réassurance-vie a bénéficié d'un "volume d'affaires important en Asie-Pacifique".

"Nous avons fait un choix stratégique de nous développer aux Etats-Unis à un moment où le dollar était relativement faible", a souligné Denis Kessler, le PDG de Scor, lors d'une conférence téléphonique. "Ce choix stratégique s’est révélé positif puisque le groupe est maintenant largement un groupe dollar."

Le groupe français a racheté en 2012 Transamerica Re et repris l'année suivante les activités de réassurance-vie de Generali aux Etats-Unis.

Pour 2016, Scor s'est refusé à donner toute prévision de résultats mais a fait savoir qu'un nouveau plan stratégique à trois ans, couvrant la période allant de mi-2016 à mi-2019, serait présenté début septembre.

"PAS DE FRICTIONS" AVEC LE JAPONAIS SOMPO

"Pour l'année 2016, nous ne faisons pas d'estimation de résultat", a déclaré Denis Kessler. "Mais nous sommes confiants que nous devrions atteindre les objectifs du plan 'Optimal Dynamics' jusqu’à sa terminaison."

Sur la période allant de la mi-2013 à la mi-2016, le réassureur vise un rendement des fonds propres (RoE) de 1.000 points de base au-dessus du taux sans risque à trois mois et un ratio de solvabilité compris entre 185% et 220% sur la période allant de la mi-2013 à la mi-2016.

A fin 2015, ce ratio de solvabilité ressort à 211% contre 202% un an plus tôt, tandis que le RoE s'inscrit à 1.055 points au-dessus du taux sans risque.

Le bénéfice net de Scor est ressorti en hausse de 25,4% à 642 millions d'euros en 2015, là où les analystes attendaient en moyenne 600,74 millions selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

En Bourse, l'action Scor perd 1,15% à 31,455 euros à 10h40, tandis que l'indice SBF 120 cède 1,48%.

Interrogé sur l'assureur Sompo Japan Nipponkoa, qui a renoncé en fin d'année dernière à se renforcer au capital, Denis Kessler a indiqué que le japonais restait le principal actionnaire de Scor.

"Nos relations avec Sompo sont des relations de bonne qualité", a souligné Denis Kessler. "Au 31 décembre, Sompo est toujours notre principal actionnaire (...) Il n'y a jamais eu de frictions."

Le réassureur français prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 1,50 euro par action au titre de l'exercice écoulé, contre 1,40 euro au titre de 2014.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...