Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
88.440 € +0.47 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : L'homologation du Sarclisa aux USA marque un premier succès pour Sanofi

mardi 3 mars 2020 à 17h00
Sanofi marque un point dans le myélome multiple

(BFM Bourse) - L'autorisation de mise sur le marché de l'isatuximab, un anticancéreux qui prendra le nom commercial de Sarclisa, offre à Sanofi un succès bienvenu après des années de déception dans l'oncologie, alors que le groupe a fait de cette spécialités l'un des axes de sa stratégie.

Négativement orienté depuis le début de l'année, après avoir signé en 2019 un rebond (+18,45%) inférieur à la hausse du CAC 40, Sanofi avance de 1,5% mardi en Bourse à 86,87 euros, tandis que le groupe pharmaceutique a fait état d'un succès réglementaire aux Etats-Unis - une première depuis près d'une décennie dans le domaine du cancer pour un produit issu de sa R&D interne.

Lundi soir, Sanofi a annoncé dans un communiqué avoir obtenu l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis à la mise sur le marché de l'isatuximab (en association avec un cocktail chimiothérapeutique) en tant que traitement d'une forme de cancer de la moelle osseuse, le myélome multiple, pour des patients en rechute ou en échec après au moins deux traitements antérieurs. Sous la marque commerciale dévoilée à cette occasion, Sarclisa, le produit devrait être mis prochainement à la disposition des patients.

"Avec l’approbation de Sarclisa par la FDA, les patients atteints d’un myélome multiple difficile à traiter, c’est-à-dire d’un myélome en rechute ou qui est devenu résistant aux traitements antérieurs, vont désormais bénéficier d’une nouvelle option thérapeutique", a déclaré Paul Hudson, qui a pris les rênes de Sanofi en septembre 2019. "Sanofi s’emploie à découvrir et à développer des médicaments qui pourraient transformer l’exercice de la médecine. Sarclisa a le potentiel de devenir à ce titre le nouveau traitement de référence de cette maladie aux États-Unis", a-t-il indiqué.

Une réponse positive de l'agence américaine du médicament était globalement attendue, au vu des résultats encourageants obtenus lors d'un essai comparant l'administration de Sarclisa + la chimio à la chimiothérapie seule, au terme duquel la médiane de survie s'est établie à 11,53 mois parmi les patients ayant reçu le produit contre 6,47 mois pour ceux n'ayant reçu que la chimio.

Néanmoins, ce succès revêt une dimension particulière dans la mesure où c'est la première fois depuis l'homologation du Jevtana en 2010 que Sanofi décroche l'homologation d'un nouveau traitement du cancer entièrement issu de sa propre Recherche & Développement. "C'est vraiment le retour de Sanofi dans l'oncologie", a commenté Dietmar Berger, le patron de la R&D, interrogé par Endpoints News.

Il revient désormais à la nouvelle équipe de transformer ce jalon réglementaire en succès commercial. Aux yeux d'Oddo BHF, le pic de ventes pourrait atteindre 375 millions d'euros d'ici 2025. Le bureau d'études souligne toutefois que le marché des traitements du myélome multiple connaît une rapide évolution. L'actuel leader est le Darzalex (daratumumab), développé par Genmab et commercialisé par Johnson & Johnson, avec près de 3 milliards de dollars de ventes en 2019, dans un grand nombre d'indications liées au myélome multiple.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat