Bourse > Safran > Safran : Investissement dans la start-up Diota
SAFRANSAFRAN SAF - FR0000073272 SAF - FR0000073272   SRD PEA PEA-PME
86.980 € -0.16 % Temps réel Euronext Paris
87.250 €Ouverture : -0.31 %Perf Ouverture : 87.350 €+ Haut : 86.940 €+ Bas :
87.120 €Clôture veille : 113 532Volume : +0.03 %Capi échangé : 36 273 M€Capi. :

Safran : Investissement dans la start-up Diota

tradingsat

(CercleFinance.com) - Safran a annoncé ce lundi avoir pris une participation dans Diota, une start-up spécialisée dans la réalité augmentée pour l'industrie, via sa filiale Safran Corporate Ventures, dédiée aux investissements dans de jeunes sociétés technologiques.

Diota est le premier éditeur français de solutions logicielles de réalité augmentée dédiées à l'industrie qui permettent aux grands acteurs industriels d'accroître leur performance en liant de façon interactive données numériques et espaces opérationnels humains.

Forte de ses innovations technologiques et solutions orientées métiers développées dans le cadre d'un partenariat étroit avec le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), la société fondée en 2009 est aujourd'hui un acteur incontournable de l'usine numérique et de la compétitivité industrielle en France et en Europe, auprès de grands acteurs notamment de l'aéronautique (Dassault Aviation, Safran etc.), du ferroviaire, du naval, de l'automobile (PSA Group, Volkswagen etc.), ou encore de l'énergie et de l'industrie chimique (Air Liquide, Total etc.).

Safran Corporate Ventures a participé à un tour de financement de 3 millions d'euros aux côtés notamment des investisseurs privés en capital risque CEA Investissement (à travers le fonds Amorçage Technologique Investissement) et Calao Finance. Cette levée de fonds doit permettre à Diota d'accélérer ses développements techniques et commerciaux, notamment à l'international.

'Diota, avec qui nous travaillons depuis 2015, apporte une brique technologique complémentaire dans notre stratégie de continuité numérique. Les données des maquettes 3D sont mises à la disposition des opérateurs dans les usines et sur les chaines d'assemblage clients, ce qui génère des gains de qualité significatifs tout en réduisant les contrôles manuels', complète Alain Sauret, président de Safran Electrical & Power.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...