Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole Brent

BRN - MP0000000BRN
- -

Pétrole brent : Les cours de l'or noir s'emballent à l'annonce d'un embargo européen progressif sur le pétrole russe

mercredi 4 mai 2022 à 17h11
Le pétrole gagne plus de 3% après les mesures européennes

(BFM Bourse) - Les cours du pétrole grimpent de plus de 3% après que la Commission européenne a proposé un embargo progressif sur les importations de pétrole russe. Cette décision s'inscrit dans le cadre d'un sixième volet de sanctions contre la Russie en raison de l'offensive lancée en Ukraine.

La Commission européenne a proposé mercredi un embargo progressif de l'UE sur le pétrole et les produits pétroliers russes dans le cadre d'un nouveau paquet de sanctions contre Moscou, au moment où l'armée russe frappait des sites jusque dans l'extrême ouest du pays Pour ce sixième paquet de sanctions contre la Russie, Bruxelles propose également d'exclure trois banques russes supplémentaires - dont Sberbank, de loin le plus gros établissement du pays - du système financier international Swift.

L'Union européenne a aussi annoncé qu'elle allait "considérablement accroître" son soutien militaire à la Moldavie, face aux craintes de voir le conflit s'étendre à cette petite ex-république soviétique de 2,5 millions d'habitants, enclavée entre l'Ukraine et la Roumanie. "Nous renoncerons progressivement aux livraisons russes de pétrole brut dans les six mois et à celles de produits raffinés d'ici à la fin de l'année", a déclaré mercredi à Strasbourg la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

D'autres voies d'approvisionnement à l'étude

Cet embargo doit être mis en en place de manière à permettre d'autres voies d'approvisionnement, a-t-elle précisé, alors que le pétrole russe représente environ un quart des importations d'or noir de l'UE. L'Allemagne pourrait connaître des "perturbations" dans son approvisionnement en pétrole, a averti mercredi le ministre allemand de l'Economie.

"Nous ne pouvons pas garantir dans cette situation qu'il n'y aura pas de perturbations" dans les approvisionnements en pétrole en Allemagne, a affirmé Robert Habeck, lors d'une conférence de presse à Meseberg au nord de Berlin, avertissant que "les prix peuvent également augmenter de manière significative sur une période de 180 jours".

M. Habeck, également vice-chancelier, a toutefois assuré que l'Allemagne serait en mesure "de supporter l'embargo sur le pétrole en tant que nation" alors que le pays a drastiquement réduit ces dernières semaines sa dépendance pétrolière à la Russie.

Selon plusieurs responsables européens, le projet de la Commission prévoit une exemption pour la Hongrie et la Slovaquie, deux pays enclavés et totalement dépendants des livraisons par l'oléoduc "Droujba", qui pourront continuer leurs achats à la Russie en 2023. La Hongrie a pourtant rejeté mercredi la proposition d'un embargo européen progressif sur le pétrole russe "dans sa forme actuelle", jugeant qu'une telle mesure "détruirait complètement la sécurité énergétique" du pays.

Le projet bruxellois "ne peut pas être soutenu dans sa forme actuelle. En toute responsabilité, nous ne pouvons pas voter pour", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto, dans un message vidéo diffusé sur sa page Facebook.

Hausse de 3% du Brent et du WTI malgré les stocks américains

Le baril de Brent pour livraison en juillet s'échange à 108,63 dollars vers 16h40, en hausse de 3,14% par rapport à la veille. Le baril de WTI pour livraison pour juin prend lui 3% à 106,44 dollars en réaction à ces futures mesures de rétorsion, prenant le pas sur la hausse surprise des stocks américains la semaine passée.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont en effet augmenté de 1,3 million de barils durant la semaine achevée le 29 avril, une surprise pour le marché, qui attendait un repli de 600.000 barils. Les stocks américains de brut se sont inscrits à 415,7 millions de barils, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Sabrina Sadgui, avec AFP

©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +31.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat