Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole Brent

BRN - MP0000000BRN
- -

Pétrole brent : Comment le brutal rebond de la demande dope les prix du baril de pétrole

jeudi 17 juin 2021 à 15h04
Un baril à 100 dollars fait son chemin

(BFM Bourse) - +9% sur un mois, +43% depuis le 1er janvier et +100% en an ! Les prix du pétrole reviennent sur des plus hauts d’octobre 2018, dopés par les espoirs de reprise économique et d’une poussée de la demande américaine à l’approche des grands départs en vacances. Le krach historique de mars 2020, au plus fort de la crise sanitaire est désormais un lointain souvenir...

Le baromètre est au beau fixe pour les cours des principales références mondiales d’or noir. Les prix du Brent et du WTI évoluent désormais à des niveaux plus observés depuis octobre 2018 à respectivement 74 dollars et 72 dollars. Sur un an, le baril de Brent, extrait de la Mer du Nord, a flambé de 110% quand son homologue américain a bondi de 103%. Les premiers signaux d’une reprise économique post-pandémie et la stratégie de l’Opep+ consistant à contenir la réouverture des vannes alimentent la hausse à des niveaux plus observés depuis l’automne 2018.

Début juin, les membres de l'Opep+ (c'est-à-dire ceux de l'Opep, emmenés par l'Arabie saoudite, et leurs dix alliés, dont la Russie) avaient salué "les améliorations du marché soutenues par les programmes de vaccination" dans le monde et "des politiques de relance dans les économies clés." Pour autant, l’heure n’est toujours pas à l’optimisme béat. Le cartel étendu reste fidèle à son rythme actuel d'assouplissement progressif des restrictions de l'offre afin de ne pas fragiliser un marché déjà bien éprouvé par la crise sanitaire.

Pour rappel, cette stratégie consiste en un retour par palier entre mai et juillet d'un total de près de 2,1 millions de barils par jour supplémentaires, auquel s'ajoute celui d'un million de barils retiré volontairement par Ryad en début de l'année.

Vannes ouvertes sur le pétrole iranien ?

Le retour de l’Iran sur le marché international de l’or noir n’est pas encore d’actualité. Du moins dans un avenir proche… La question du dossier du pétrole iranien avait été tout simplement éludée lors du dernier sommet de l’Opep+. Et pourtant, le sujet est plus que sensible tant l’impact sur l’offre mondiale est visible. Le pétrole iranien est soumis à embargo depuis 2018, toujours tributaire de l’évolution des négociations sur un accord nucléaire entre Washington et Téhéran. Une issue favorable des pourparlers aboutirait à un allégement des sanctions américaines, et l’arrivée de plus d’un million de barils par jour sur le marché mondial du pétrole. Téhéran "est capable d'augmenter son offre de pétrole dans un laps de temps relativement court", explique Naeem Aslam d’Avatrade à l’AFP. "Ce qui pourrait entraîner un recul significatif des prix mondiaux du pétrole", ajoute l'analyste.

Un baril à 100 dollars en ligne de mire ?

Si les marchés regardent d’un coin de l’œil l’évolution du dossier iranien, l’Agence internationale de l'énergie (AIE) affiche son optimisme quant à la trajectoire observée sur les cours de l’or noir depuis le début de l’année. Dans son dernier rapport, l’institution basée à Paris anticipe d'ici la fin de 2022, une demande mondiale de pétrole qui devrait dépasser les pics observés avant la pandémie. La demande mondiale en pétrole devrait être de 100,6 mb/j au quatrième trimestre de 2022, prédit l'AIE. D'autant que, tirée par la pétrochimie et l'Asie, cette demande mondiale devrait "continuer à augmenter chaque année d'ici 2026" a également jugé Fatih Birol en mars dernier, pour inscrire un nouveau record à 104 mbj à cet horizon. Goldman Sachs pointe de son côté un effet rareté à venir sur les cours en raison l’arrêt progressif des grands projets d’extraction à long terme. L’AIE avait enjoint les majors à arrêter leurs investissements dans l'exploration pétrolière ou gazière, pour se mettre au diapason de la transition énergétique.

Sabrina Sadgui

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat