Bourse > Orange > Orange : Stéphane richard n'exclut pas l'idée d'un mariage avec deutsche telekom
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
14.225 € -1.04 % Temps réel Euronext Paris
14.440 €Ouverture : -1.49 %Perf Ouverture : 14.535 €+ Haut : 14.130 €+ Bas :
14.375 €Clôture veille : 7 515 340Volume : +0.28 %Capi échangé : 37 839 M€Capi. :

Orange : Stéphane richard n'exclut pas l'idée d'un mariage avec deutsche telekom

Stéphane richard n'exclut pas l'idée d'un mariage avec deutsche telekomStéphane richard n'exclut pas l'idée d'un mariage avec deutsche telekom

(Tradingsat.com) - Stéphane Richard, le PDG de France Télécom, a affirmé lors de l'université d'été de la CFE CGC qu'une fusion avec Deutsche Telekom « n'est pas un projet à court terme, mais ce serait une erreur de rejeter l'idée par principe », même si « une telle opération serait très compliquée », rapportent jeudi Les Echos.

Les rumeurs de fusions entre France Télécom et Deutsche Telekom ne sont pas nouvelles, en juin Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, les a relancées en se déclarant favorable à un rapprochement des deux opérateurs historiques. Il avait alors évoqué « un EADS des télécoms ». Un scénario vis-à-vis duquel Deutsche Telekom a toutefois émis des réserves.

France Télécom et Deutsche Telekom ont rapproché certaines de leurs activités ces dernières années. Notamment dans les achats d'équipement et de plateformes de services, et dans les infrastructures IT, dans une société commune co-détenue à 50/50. Par ailleurs, Orange s'est allié en 2010 avec l'opérateur allemand au sein d'une joint-venture devenue numéro un sur le marché britannique avec plus de 27 millions de clients.

L'idée d'une fusion entre les deux opérateurs ne semblait pourtant pas partagée par Gervais Pelissier, directeur financier de France Télécom, qui a affirmé au cours du forum des télécoms et du Net des Echos du 14 juin dernier que « si l'on mariait France Télécom avec Deutsche Telekom, on créerait la société privée la plus endettée au monde ».

Pour sa part, le broker Raymond James, qui reste à « Performance de marché » sur le titre France Télécom, estime la probabilité d'un mariage entre les deux groupes à 25-50%.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI