Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ORANGE

ORA - FR0000133308 SRD PEA PEA-PME
11.760 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris

Orange : Entre une note de Goldman Sachs et sa gouvernance, Orange baisse mais surperforme le CAC

mardi 18 janvier 2022 à 11h16
Goldman Sachs passe à la vente sur Orange

(BFM Bourse) - Le titre Orange reculait de près de 1% mardi matin, alors que Goldman Sachs est passé à la vente sur le titre. En parallèle, la nouvelle gouvernance du groupe se précise. Reste que l'action de l'opérateur télécoms fait mieux que le CAC au même moment.

Le cours d'Orange subissait mardi matin un recul moins prononcé que celui de son indice de référence, en baisse de 0,97% à 9,845 euros, à comparer à -1,32% au même moment pour le CAC 40 à nouveau plombé par les valeurs du luxe comme Kering ou LVMH, qui perdaient nettement plus de 2% en matinée.

De source de marché, Goldman Sachs a dégradé de neutre à vendre son conseil sur Orange ce mardi matin, tandis que le bureau d'études de la banque d'investissement américaine a jusqu'ici fortement manqué de pertinence dans ses avis sur le titre.

Goldman Sachs était encore très positif sur Orange début 2020, visant à l'époque 14 euros au vu d'une croissance plus importante et d'une plus grande visibilité sur le cash-flow que ses comparables (le titre a perdu plus de 25% cette année là). Début 2021, les analystes de la banque américaine recommandaient encore l'achat, escomptant un retour à 12,50 euros. En Bourse, Orange a encore perdu du terrain l'an dernier, 2021 marquant son quatrième repli annuel consécutif. En mai 2021, Goldman Sachs a abaissé sa recommandation d'acheter à neutre, en visant alors 11 euros, un conseil confirmé à nouveau en octobre.

Parallèlement, l'avenir de la gouvernance de l'opérateur télécom se précise. Selon les informations de BFM Business, l’Elysée serait aligné sur la position du ministre de l'Economie Bruno Le Maire en faveur de Christel Heydemann, l’actuelle responsable de Schneider en Europe, pour reprendre la direction générale d’Orange.

Sa candidature aurait d'ailleurs reçu le soutien de Stéphane Richard, qui avait fait entrer Christel Heydemann au conseil d'administration d'Orange en 2017. Le mandat de ce dernier doit en principe prendre fin le 31 janvier à la suite de sa condamnation dans l’affaire Tapie, mais un délai de plusieurs semaines pourrait être envisagé.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ORANGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +26.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat