Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Des oscillations très dépendantes de la thématique inflationniste

mardi 12 octobre 2021 à 15h19

(BFM Bourse) - Affecté par le retour de la thématique inflationniste, l'indice Nasdaq Composite, à forte teneur en dossiers technologiques de croissance, a de nouveau perdu du terrain hier (-0,64% à 14 486 points). Pour rappel, il y a un peu plus d'un mois, l'indice atteignait de nouvelles cimes historiques à 15 420 points.

Le spectre inflationniste, qui donne finalement de l'attrait à la classe d'actifs des obligations d’État, du moins dans sa trajectoire, pénalise en creux les titres technologiques qui ont le plus participé au récent rally.

"L’inflation atteindra 6% aux États-Unis au tournant de l’année 2021/2022, soit un niveau supérieur aux attentes du consensus et aux prévisions actuelles de la Fed", selon les estimations de l’équipe de recherche d’Exane Solutions, qui étaie son propos avec les derniers chiffres de l'emploi:

"Si les créations d’emplois se sont révélées décevantes, elles demeurent à des niveaux historiquement élevés et s’accompagnent d’une décrue importante du taux de chômage. La population en âge de travailler peine à revenir sur le marché du travail, ce qui déprime le taux de participation. Aujourd’hui, le nombre de chômeurs baisse plus vite que le nombre de postes ouverts, ce qui est propice à une accélération de l’inflation salariale. La Fed va donc effectivement commencer à réduire son QE le mois prochain."

Pour rappel, sur l'ensemble du mois de septembre, l'économie n'a créé que 194 000 postes, contre une cible (le consensus) à 490 000, selon les derniers chiffres du Département du Travail (rapport NFP). Pour rappel en août, l'économie américaine avait créé 366 000 postes. Le taux de chômage - et c'est la surprise - fond à 4,8% de la population active. Les États-Unis restent loin du plein emploi visé par la Fed. Le "stock" actuel est inférieur d'environ 5 millions à celui d'avant crise sanitaire.

Un regain d'aversion au risque qui s'explique aussi par l'approche de l'ouverture du bal des trimestriels des groupes cotés. "[Un des] rendez-vous de la semaine sera le début de la saison des résultats pour le troisième trimestre, traditionnellement entamée par les grandes banques américaines. Ainsi, nous surveillerons Blackrock et JPMorgan mercredi, Citigroup et Bank of America jeudi et enfin Goldman Sachs vendredi", relève Vincent Boy (IG France).

Côté statistique, rien à se mettre sous la dent hier, en raison d'un jour férié (non chômé à Wall Street). Ce mardi, à suivre les nouvelles offres d'emploi (JOLTS) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Côté technique, graphique et comportemental (champs au demeurant intimement liés), l'accumulation en quatre séances d'un marubozu noir, d'une structure englobante baissière et de trois "corbeaux noirs", le tout dans un niveau de participation relativement nourri, nous invite à déplacer le curseur vers davantage de prudence.

La clôture sur les points bas hebdomadaires la semaine 37, immédiatement suivie d'un gap baissier majeur lundi 20/09, complète ce tableau.

Les 28,29 et 30 septembre, cette combinaison se trois chandeliers dite en corbeaux noirs s'est répétée.

Quant à la tendance de fond (le trend), il est cependant loin d'être remis en cause à ce stade, les cours évoluant encore largement au-dessus de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), qui ne s'infléchit que très légèrement. Premier objectif baissier sur les 14 410 points. Avis positif à l'échelle de la seule séance à venir.

L'indice a certes pu réintégrer in extremis vendredi 1er octobre la partie supérieure de sa moyenne mobile à 100 jours, à la faveur d'une ombre basse qui "sauve" l'allure de la bougie hebdomadaire, mais reste dans une position technique délicate à très court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 15000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Des oscillations très dépendantes de la thématique inflationniste (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.40 % vs +34.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat