Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LEGRAND

LR - FR0010307819 SRD PEA PEA-PME
53.140 € +0.49 % Temps réel Euronext Paris

Legrand : L'électricien Legrand relève ses objectifs mais trébuche sur le marché français

jeudi 8 novembre 2018 à 12h32
LEGRAND en queue de peloton sur le CAC 40

(BFM Bourse) - L'action du groupe limougeaud affiche la plus forte baisse du CAC 40 jeudi, après un déclin inattendu de l'activité en France au 3e trimestre à cause d'un phénomène de déstockage, ce qui a grevé le résultat de la période.

Voir son cours de Bourse fortement baisser après un relèvement d'objectif n'est pas habituel, mais c'est pourtant le sort réservé à Legrand jeudi. Le titre du fabricant de matériel électrique plie de 3,72% à 55,86 euros vers 12h20, non loin du plancher depuis mars 2017 établi à la fin du mois dernier.

Une nette progression des résultats sur les neuf premiers mois cumulés

Le fabricant d'équipements électriques et numériques pour le bâtiment a fait état avant Bourse d'un chiffre d'affaires de 4,437 milliards d'euros sur l'ensemble des neuf premiers mois de 2018, en hausse de 11,3% sur un an (+172% hors effet de change et +4,8% hors acquisitions), tandis que le bénéfice a crû de 21% pour la période pour atteindre 574,5 millions d'euros, traduisant une marge nette de 12,9%. Un taux qui illustre au passage l'ampleur de la transformation accomplie par l'entreprise puisqu'au moment de sa réintroduction en Bourse en 2006, sa rentabilité nette n'était qu'à peine supérieure à 3%.

Legrand vise le haut de la fourchette initiale de ses objectifs pour 2018

Sur la base des performances des neuf premiers mois de 2018 et en excluant l'hypothèse d'un ralentissement économique d’ici la fin de l’année, la direction affiche sa confiance quant à l'atteinte d'une croissance organique "proche de 4%" sur l'ensemble de l'exercice, au lieu d'une fourchette de 1% à 4% avancée jusqu'ici. La marge opérationnelle est attendue entre 20 et 20,5%, ajustée et avant acquisitions.

Un couac au troisième trimestre

Cependant, la performance du troisième trimestre se révèle inférieure aux attentes des analystes, avec un chiffre d'affaires de 1,45 milliard d'euros qui traduit un ralentissement de la croissance organique à 3,9%, contre 5,2% sur les six premiers mois. De façon inattendue, c'est la France qui a freiné sur la période, avec un repli organique de 4,3% "du fait d’un déstockage marqué et ponctuel de la distribution", d'après Legrand. Selon le groupe, les ventes aux clients finaux seraient en effet restées à l'équilibre, ce que corrobore notamment les performances récemment annoncées par Rexel, spécialiste de la distribution de matériel électrique, qui a fait état d'une hausse de 0,8% des ventes dans l'Hexagone grâce à une demande bien orientée dans les marchés résidentiel et industriel.

Or, Legrand n'explique pas vraiment pourquoi les distributeurs auraient procédé à un déstockage d'une telle ampleur. Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier a indiqué ne pas pouvoir s'exprimer à la place des distributeurs sur leur politique d'achat, mais indiqué que les retours du terrain suggéraient que ce déstockage ne devrait pas se poursuivre au quatrième trimestre, sans pour autant donner lieu à un violent restockage. La marge opérationnelle du trimestre écoulé a dans la foulée reculé à 19,5%, soit un résultat opérationnel ajusté de 282,8 millions d'euros, entraînant un résultat net sous les attentes à 184,5 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LEGRAND en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat