Bourse > General electric > General electric : Wells Fargo voit son bénéfice plombé par les provisions
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
21.870 € -1.53 % Temps réel Euronext Paris
22.210 €Ouverture : -1.53 %Perf Ouverture : 22.330 €+ Haut : 21.820 €+ Bas :
22.210 €Clôture veille : 7 961Volume : +0.00 %Capi échangé : 230 579 M€Capi. :

General electric : Wells Fargo voit son bénéfice plombé par les provisions

Marché : Wells Fargo publie un bénéfice trimestriel en baisse de 0,8%Marché : Wells Fargo publie un bénéfice trimestriel en baisse de 0,8%

(Reuters) - La banque américaine Wells Fargo a annoncé vendredi une baisse de 0,8% de son bénéfice net trimestriel, après avoir augmenté ses provisions sur créances douteuses.

Le groupe de San Francisco, numéro un du crédit immobilier aux particuliers aux Etats-Unis et très présent dans le crédit au secteur de l'énergie, a réalisé sur les trois derniers mois de 2015 un bénéfice net de 5,34 milliards de dollars (4,89 milliards d'euros), soit 1,03 dollar par action, contre 5,38 milliards (1,02 dollar/action) un an auparavant.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,02 dollars selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le produit net d'intérêt de Wells Fargo a augmenté de 0,58% à 10,76 milliards de dollars sur le trimestre et de 4% sur l'ensemble de l'année, une performance que la banque croit pouvoir améliorer en 2016.

Elle dit toutefois s'attendre à voir ses activités liées aux marchés financiers subir l'impact de la volatilité qui s'y développe actuellement.

Le produit net bancaire a augmenté de 0,66% à 21,59 milliards de dollars.

Les provisions sur créances douteuses ont grimpé à 831 millions de dollars, contre 703 millions un an pus tôt, en raison principalement d'une perte de 90 millions de dollars sur son portefeuille de prêts au secteur de l'énergie, fragilisé par la chute des cours, et d'une augmentation saisonnière des prêts hors immobilier aux particuliers.

Les revenus du crédit immobilier ont augmenté de 9,6% sur octobre-décembre à 1,66 milliard de dollars, leur première hausse en trois trimestres.

L'encours total des prêts accordés par la banque a augmenté de 6,3% sur le trimestre grâce en grande partie au rachat d'un portefeuille de prêts et baux commerciaux à General Electric.

Wells Fargo profite de la qualité de son bilan pour diversifier ses activités, le faible niveau des taux d'intérêt ne permettant pas aux établissements financiers de tirer pleinement parti d'une base de dépôts de plus en plus importante.

(Sruthi Shankar et Richa Naidu, Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI