Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENERAL ELECTRIC

GNE - US3696041033 SRD PEA PEA-PME
10.820 € -1.28 % Temps réel Euronext Paris

General electric : Les rumeurs de démembrement relancées

General Electric: Les rumeurs de démembrement relancées

par Alwyn Scott

NEW YORK (Reuters) - Le conglomérat General Electric a laissé entendre mardi qu'il étudiait sérieusement la possibilité d'un démembrement en annonçant plus de 11 milliards de dollars de charges diverses.

Le PDG de GE, John Flannery, avait déjà évoqué l'idée de vendre certaines parties du groupe. Il est allé un peu plus loin mardi en disant que GE était en train de "regarder activement", une scission ou d'autres manières de maximiser la valeur de ses branches électricité/énergie (GE Power), aviation et santé.

"Je mettrais cela dans la catégorie des études de possibilités. C'est le genre de choses qui pourrait avoir pour résultat de très, très nombreuses combinaisons, par exemple des actifs cotés séparément, si c'est cela qui fait sens", a déclaré John Flannery qui répondait à la question d'un analyste lors d'une téléconférence.

Il n'en a pas dit plus.

L'explication semble avoir suffi aux analystes.

"Il a été très explicite", commente Deane Dray, analyste chez RBC Capital Markets. "Si vous cherchez le scénario de scission, ça mijote toujours en priorité."

Jeff Sprague, analyste chez Vertical Research Partners, indique dans une étude qu'"une scission en bonne et due forme de GE est peut-être à l'ordre du jour", mais qu'il y aura des conséquences en terme de fiscalité notamment.

Pour lui, les commentaires de John Flannery vont plus dans le sens d'une scission de la filiale Baker Hughes dans le parapétrolier ou d'autres initiatives comme la mise en Bourse de tout ou partie de GECAS, la filiale de financement aéronautique du groupe.

GE a indiqué qu'il ferait un nouveau point sur la question au printemps. Une décision pourrait alors être prise. Selon la chaîne de télévision CNBC, un démembrement du groupe est "probable".

General Electric a annoncé mardi qu'il inscrirait une charge de 6,2 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros) dans ses comptes du quatrième trimestre 2017 en lien avec le portefeuille de couverture santé de sa filiale GE Capital.

GE a fini en baisse de 2,9% à 18,21 dollars. A ce cours, sa capitalisation boursière est de 156 milliards de dollars.

(Avec Ankit Ajmera à Bangalore; Danielle Rouquié pour le service français)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENERAL ELECTRIC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse

Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.70 % vs +7.23 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat