Bourse > General electric > General electric : GE prédit jusqu'à 15% de hausse de son bénéfice en 2016
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033 GNE - US3696041033   SRD PEA PEA-PME
15.420 € -1.09 % Temps réel Euronext Paris
15.500 €Ouverture : -0.52 %Perf Ouverture : 15.520 €+ Haut : 15.400 €+ Bas :
15.590 €Clôture veille : 9 504Volume : +0.00 %Capi échangé : 162 576 M€Capi. :

General electric : GE prédit jusqu'à 15% de hausse de son bénéfice en 2016

GE prédit jusqu'à 15% de hausse de son bénéfice en 2016GE prédit jusqu'à 15% de hausse de son bénéfice en 2016

(Reuters) - General Electric dit s'attendre à une hausse de son bénéfice d'exploitation en 2016 susceptible d'atteindre quasiment 15%, dans une fourchette de 1,45 à 1,55 dollar par action.

Cette annonce a fait grimper le cours de son action à Wall Street, où elle a fini mercredi en hausse de 2,18% à 30,98 dollars, plus forte augmentation de l'indice Dow Jones, et son meilleur niveau depuis la crise financière de 2008.

Le conglomérat américain, qui a entrepris de se désengager du secteur financier pour se concentrer sur ses activités industrielles, prévoit en outre de redistribuer environ 26 milliards de dollars à ses actionnaires l'an prochain.

Le haut de la fourchette de bénéfice pour 2016 représente un bond maximal de 14,8% par rapport à l'objectif pour 2015, fixé entre 1,28 et 1,35 dollar par action. GE a redistribué 32 milliards de dollars aux actionnaires en 2015.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne un bénéfice par action à 1,51 dollar pour 2016.

GE prévoit une croissance à deux chiffres du bénéfice d'exploitation dans les pôles électricité et énergie, grâce notamment à l'acquisition des actifs d'Alstom, et une croissance d'un à deux chiffres de la division aviation.

La division pétrole et gaz subirait une contraction du résultat à deux chiffres et la division transports un recul à un chiffre.

Enfin, le groupe américain anticipe une croissance de ses ventes de 2% à 4% l'an prochain. Il compte générer 165 milliards de dollars de cash de 2016 à 2018, dont 30 milliards n'ont pas encore été affectés.

(Alwyn Scott et Sudarshan Varadhan, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...