Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FNAC DARTY

FNAC - FR0011476928 SRD PEA PEA-PME
58.050 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Fnac darty : Les difficultés opérationnelles de Ceconomy ne devraient pas affecter Fnac Darty

L'analyste conseille à Ceconomy et la Fnac-Darty de fusionner

(BFM Bourse) - L'action Fnac Darty rebondit après le plus bas depuis février 2017 atteint mardi dans le sillage de son principal actionnaire Ceconomy. Le poids-lourd allemand de la vente de produits électroniques a perdu près de 20% à la Bourse de Francfort après publication de mauvais résultats. L'impact sur la Fnac devrait toutefois rester limité, selon les analystes.

Actionnaire principal de la Fnac Darty depuis l'an dernier avec 24% du capital, le distributeur allemand de produits électroniques Ceconomy a complètement dévissé à la bourse de Francfort, mardi, cédant près de 20% sur la séance. Un plongeon dû à l'annonce par le groupe de Düsseldorf de mauvais résultats avec des ventes stables (+0,2%) et un résultat opérationnel en berne (-12%). L'inquiétude s'est propagée jusqu'à l'action Fnac Darty, qui a cédé 4,23% hier, les investisseurs s'interrogeant sur les répercussions des difficultés de Ceconomy sur le groupe français spécialisé dans la distribution de matériel électroménager et dans la culture.

Ceconomy a déjà consolidé son bilan

À la question : "Est-ce que les difficultés opérationnelles de Ceconomy pourraient conduire la société à céder tout ou partie de sa participation dans la Fnac-Darty?", un analyste spécialiste du secteur interrogé par BFM Bourse répond clairement "Nous ne le pensons pas".

Tout d'abord, il semble peu probable que Ceconomy connaisse des difficultés financières significatives à court ni à moyen terme. Malgré un ralentissement du dynamisme opérationnel, l'analyste estime que le groupe allemand sera toujours capable de générer des flux de trésorerie corrects au cours des prochaines années. En outre, les fonds apportés le 29 juin dernier par l'opérateur télécom Freenet-qui injecté 280 millions d'euros moyennant 9% du capital de Ceconomy- et la cession du solde de la participation dans Metro le mois dernier pour 180 millions d'euros, devraient aider Ceconomy à renforcer son bilan.

"Vendre sa participation dans la Fnac-Darty serait une erreur"

Par ailleurs, l'entreprise allemande n'a pas d'intérêt à se séparer des parts du capital du distributeur d'électronique grand public français, surtout au niveau actuel. Au contraire, une fusion entre les deux sociétés pourrait être la meilleure option pour Ceconomy car elle lui permettrait de créer un vrai leader européen sur le segment de l'électronique grand public et de bénéficier de l'expertise de Fnac-Darty dans des secteurs clefs (centralisation, stratégie omnicanal, services, etc.), avance l'analyste, qui évalue les synergies potentielles à 70 millions d'euros.

Le titre Fnac-Darty sous-évalué

Sous pression depuis le début de l'année (-38%), le cours de Fnac Darty reste inférieur au prix d'entrée de Ceconomy qui avait acquis ses parts auprès d'Artemis, la holding Pinault, à 70 euros pièce). "Le niveau actuel de l'action ne reflète pas les fondamentaux du groupe", affirme l'analyste, tenu à l'anonymat.

Un avis semble-t-il partagé par les opérateurs sur la place parisienne, le titre Fnac-Darty reprenant 2% à 61,20 euros mercredi vers 10h50.

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FNAC DARTY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.90 % vs +3.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat