Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CARREFOUR

CA - FR0000120172 SRD PEA PEA-PME
14.280 € -0.35 % Temps réel Euronext Paris

Carrefour : La Bourse efface des tablettes un éventuel rachat de Carrefour par Couche-Tard

lundi 18 janvier 2021 à 10h39
Carrefour et Couche-Tard vont développer des partenariats opérationnels

(BFM Bourse) - L'action Carrefour revient pratiquement lundi matin au cours où elle s'échangeait mardi dernier à la veille de la révélation des discussions en vue d'une offre amicale d'Alimentation Couche-Tard. Aux yeux du marché, l'épisode semble nul et non avenu...

Les dirigeants de Carrefour et d'Alimentation Couche-Tard ont pris acte "des récents évènements", autrement dit de la montée au créneau du gouvernement français à l'encontre d'un possible rachat du distributeur français. En conséquence, les discussions préliminaires "soucieuses de l’ensemble des parties prenantes" qui avaient été engagées entre les deux entreprises à la suite d'une démarche amicale du groupe québécois "sont interrompues". Autrement dit, un potentiel rachat de Carrefour par Couche-Tard est abandonné.

En Bourse, le cours de Carrefour avait d'abord bondi mercredi jusqu'à 18,10 euros, signant un plus haut en séance depuis juillet 2019, mais restant cependant près de 10% en deçà du prix de 20 euros, majoritairement en numéraire, évoqué en première approche et sans engagement ferme par Alimentation Couche-Tard. Mais la prime spéculative partielle s'est dégonflé au cours des jours suivant du fait de la multiplication des déclarations hostiles de la part du ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, ou encore de la ministre du Travail Elisabeth Borne, au motif de garantir la "souveraineté alimentaire" de la France (ce à quoi une bonne partie du monde des affaires a répondu ne pas comprendre en quoi la composition de l'actionnariat de Carrefour la menacerait).

Au cours du week-end, les protagonistes eux-mêmes ont jeté l'éponge, entraînant vers 10h00 un nouveau recul du cours de Carrefour à 15,74 euros (-5,21%), soit à peine quelques centimes au-dessus du niveau du titre mardi 12 janvier juste avant l'annonce des discussions préliminaires.

Des partenariats opérationnels en négociations

En Bourse toutefois, "jamais" n'existe pas, seul existe "tôt ou tard". De façon éloquente, Carrefour et Couche-Tard se sont rapprochés au point de parler d'une même voix, par un communiqué commun cette fois. Communiqué dont les termes évitent soigneusement d'insulter l'avenir puisqu'il ne s'agit pas d'un abandon, mais d'une interruption, ce qui suggèrent que les discussions en vue d'un rapprochement pourraient reprendre si le contexte politique devient moins adverse.

Par ailleurs, s'il n'est plus question de liens capitalistiques pour le moment, les deux détaillants entendent comptent bien "examiner des opportunités de partenariats opérationnels". Les premiers domaines de coopération seraient les suivants: le partage de bonnes pratiques dans la distribution de carburant, le développement d’achats en commun, des partenariats sur le développement et la commercialisation de marques de distributeurs, le partage d’expertise et le lancement d’innovations pour améliorer l’expérience client, et l’optimisation de la distribution de produits sur les géographies communes aux deux groupes, énumère le communiqué. Difficile de faire plus complet comme feuille de route, sans aller jusqu'à une fusion qui semble politiquement indésirable aujourd'hui.

"Les opportunités opérationnelles avec Carrefour nous permettront d’accomplir notre ambition de devenir un leader mondial de la grande distribution. Les domaines de coopération envisagés sont alignés avec notre plan stratégique, notre engagement à nous renforcer sur nos activités principales comme les formats de proximité et la distribution de carburant, et notre volonté d’explorer les multiples opportunités dans les zones de croissance associées", a déclaré Brian Hannasch, président et "chef de la direction" de Couche-Tard.

"Construire des partenariats innovants est un point clef de la stratégie de transformation de Carrefour. Le partenariat prometteur envisagé avec le leader nord-américain Couche-Tard s’inscrit pleinement dans cette stratégie qui nous a déjà permis de retrouver une voie de croissance rentable", a de son côté commenté Alexandre Bompard, son homologue chez Carrefour.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CARREFOUR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +16.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat