Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 981.13 -1.24 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un test prédictif des 6 100 points.

mercredi 19 février 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - Avec un curseur passé vers davantage de prudence, le CAC 40 (-0,48% à 6 056 points) se trouve au coeur d'une bande de travail désormais bien définie entre 6 000 et 6 100 points, avec un oeil très attentif sur le développement de l'épidémie de coronavirus Covid-19, dont le bilan dépasse désormais les 2 000 morts. L'avertissement d'Apple, mettant en cause directement les conséquences de l'épidémie, aura freiné les initiatives sans pour autant générer de peur.

Il faut dire que les investisseurs ont de quoi se rassurer avec la suite des annonces de la Banque Centrale chinoise, qui a de nouveau réduit lundi le coût de financement des banques commerciales pour soutenir une économie paralysée depuis plus d'un mois par l'épidémie du nouveau coronavirus. L'institution monétaire a ainsi proposé lundi 200 milliards de yuans (26,4 milliards d'euros) aux banques sous forme de facilités de prêts à moyen terme (MLF) d'un an, et ce à des conditions améliorées, avec un taux d'intérêt abaissé à 3,15%, au plus bas depuis 2017, contre 3,25% précédemment.

Au chapitre statistique, l'indice ZEW allemand a plongé ce moi-ci à 8.4, contre 25.6 le mois précédent. L'indicateur baromètre de la première économie de la Zone Euro a interpellé des marchés craignant désormais un ralentissement marqué de l'industrie allemande. A l'échelle de l'ensemble de la Zone Euro, même son de cloche avec un effet d'amplification moins marqué (10.4 points). Pour rappel, l'indice ZEW (Zentrum fur Europaische Wirtschaftsforschung), appelé plus couramment ZEW est un indicateur avancé de la santé économique, construit à partir d'une enquête passée auprès de 300 analystes et investisseurs institutionnels.

Les investisseurs ont par ailleurs pris connaissance de la très forte hausse de l'indice manufacturier de la Fed de New York (indice Empire State), à 12.9 points, au plus haut depuis mai 2019.

Côté valeurs, STMicroelectronics (-1,24% à 27,85 euros) et Soitec (-2,79% à 87,00 euros) ont subi l'avertissement d'Apple sur ses ventes.

Un certain nombre de cycliques, liées ou non aux matières premières, ainsi que le secteur automobile était pénalisés hier, à l'image de cette liste non exhaustive de représentants sur le compartiment A de la cote (grosses capitalisations): Valeo (-2,53% à 27,00 euros), Vallourec (-2,55% à 2,367 euros), TechnipFMC (-3,18% à 15,395 euros), Eramet (-3,30% à 38,33 euros), Vicat (-3,46% à 39,10 euros), ou Faurecia (-5.00% à 43,54 euros).

Renault (-6,31% à 30,945 euros) ne parvient pas à stopper l'hémorragie. Son recul atteint désormais plus de 25% depuis le 1er janvier, et sa capitalisation boursière a chuté à moins de 9,4 milliards d'euros, soit seulement la 57e valorisation du SBF 120, ce qui pourrait potentiellement signifier une sortie à venir de l'indice CAC 40 pour le constructeur automobile tricolore.

A l'inverse, Carrefour (+3,52% à 16,32 euros) était recherché, contre la tendance, bien aidé par un relèvement de recommandation des analystes de Goldman Sachs, qui jugent le titre sous-valorisé au regard des perspectives d'amélioration de la rentabilité du distributeur et de ses concurrents.

De l'autre côté de l'Atlantique, séance de consolidation mardi à signaler au lendemain d'un long weekend. Le Dow Jones n'aura perdu que 0,56% à 29 232 points, et le Nasdaq Composite a réalisé la prouesse de terminer la séance symboliquement dans le vert (!) (+0,02% à 9 732 points), l'avertissement d'Apple n'ayant pas fait tâche d'huile. L'action de l'emblématique firme de la marque à la pomme n'aura reculé que de 1,83% à 319$. Enfin, le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,29% à 3 370 points.

Pour rappel, Wall Street est resté clos lundi en raison d'un jour férié (President's Day).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0830$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 51.60$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité l'indice des prix à la production aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre de fond, qu'il convient de rappeler, car il sert de base de travail:

Sur le fond, l'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée. Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. Ce phénomène de court reflux, rapidement contré, s'est répété une nouvelle au coeur du mois de janvier.

La croissance formelle des principaux points bas (15/08/19, 03/10/19, 03/12/19, 31/01/20) milite froidement dans le sens d'une poursuite en tendance haussière clairement définie. Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre sur le premier trimestre.

La bougie en long blanc (marubozu) d'école tracée mardi 04/02, qui montre une mobilisation en un temps réduit du camp acheteur en rappelle d'autres dans l'historique récent de l'indice (11/10 ou 04/12) pour ne citer qu'elles.

La récente phase de courte dérive à plat est précocement terminée: l'indice phare tricolore a fait voler en éclats ce niveau de résistance (6 065 points), et en clôturant exactement sur ces points hauts de séance mercredi 12/02.

L'avis haussier de moyen terme en est renforcé.

Avis positif à l'échelle de la seule séance à venir, avec une possible visite des 6 100 points, zone de résistance, borne haute d'un range identifié. La réaction de l'indice à son contact sera aussi intéressante que prédictive.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 6000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale X133S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6100.00
Support(s) :
6000.00 / 5800.00 / 5725.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un test prédictif des 6 100 points. (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un test prédictif des 6 100 points. (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs +0.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat