Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CARREFOUR

CA - FR0000120172 SRD PEA PEA-PME
13.540 € -1.02 % Temps réel Euronext Paris

Carrefour : Goldman Sachs salue la croissance des marges d'exploitation de Carrefour, qui domine le CAC

mardi 18 février 2020 à 17h00
Carrefour domine le palmarès du CAC 40 mardi

(BFM Bourse) - Carrefour trône au sommet du palmarès du CAC 40 mardi, bien aidé par un relèvement de recommandation des analystes de Goldman Sachs, qui juge le titre sous-valorisé au regard des perspectives d'amélioration de la rentabilité du distributeur et de ses concurrents.

Plus forte hausse de l'indice phare, Carrefour affiche un gain de 3,7% à 16,34 euros mardi à 17h, soutenu par un relèvement de recommandation de "neutre" à "achat" de la part de Goldman Sachs, qui porte également son objectif de cours à un an à 20 euros contre 15,90 euros auparavant. Cette nouvelle cible implique un potentiel d'appréciation de près de 27% par rapport à la clôture de lundi (15,76 euros).

Les analystes de la banque américaine relèvent que 2019 a marqué pour Carrefour "la première année complète de croissance des marges d'exploitation en France depuis 2014" et que les indications données par le groupe impliquent une augmentation des marges d'exploitation d'au moins 30 points de base au second semestre de l'exercice 2019 du groupe. Le distributeur dévoilera ses comptes annuels le 27 février prochain.

Pour l'exercice 2020, Goldman Sachs table sur une progression d'environ 10% du bénéfice d'exploitation (Ebit), alors que celle-ci devrait atteindre 7,5% sur l'exercice 2019. "En dépit de cette accélération de la croissance, Carrefour se traite sur des plus bas de plusieurs années par rapport au secteur", soulignent le broker. Et ce dernier prévoit également une augmentation des marges d'Ebit de 20 points de base en 2021, contre une augmentation de 10 points de base précédemment.

Ils estiment ainsi à 30% la décote du titre en terme de ratio valeur d'entreprise (VE) sur Ebitda par rapport à la moyenne des concurrents européens cotés, précisant que Carrefour "est presque le détaillant alimentaire le moins cher que le courtier couvre au niveau mondial au niveau du ratio VE/ventes.

Le courtier attire cependant l'attention sur le fait que le marché français de l'alimentation reste l'un des plus compétitifs d'Europe. Alors que la plupart des marchés européens comptent deux à quatre gros acteurs, le marché français est bien plus fragmenté puisque pas moins de 6 distributeurs nationaux jouissent de plus de 10% de part de marché, et ce, en plus d'Aldi et de Lidl. Cela signifie qu'il y a, en France, 8 acteurs en mesure d'être compétitifs en termes de prix, souligne Goldman Sachs. De quoi justifier, en partie, la faible valorisation boursière (13,2 milliards d'euros) du distributeur dirigé par Alexandre Bompard.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CARREFOUR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.20 % vs -1.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat