Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 778.77 -0.44 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un rebond de contestation

vendredi 12 octobre 2018 à 08h34

(BFM Bourse) - Le coup de froid s'est intensifié un peu plus hier à la Bourse de Paris, dans le sillage de Wall Street. L'indice phare tricolore, le CAC 40, a perdu 1,92% à 5 106 points, sur des niveaux qui n'avaient plus été visités depuis le début du mois d'avril.

Les tensions liées à la guerre commerciale entre Washington et Pékin continuent de peser lourdement sur l'appétit pour le risque. Un dossier qui se trouve de surcroit envenimé par l'affaire des puces-espions chinoises. Les "technos" sont lourdement pénalisées depuis jeudi dernier par des informations de l'agence Bloomberg selon lesquelles des fournisseurs chinois auraient installés des micro-puces espions sur des serveurs de plusieurs entreprises américaines, dont les deux mastodontes Apple et Amazon.

Pénalisé depuis le début du mois, le secteur technologique a finalement décroché depuis mercredi, dans un contexte de tensions récurrentes sur le marché des taux. Les Treasuries à 10 ans, référence de base des marchés obligataires américains, commencent à offrir pour certains investisseurs une alternative prudente aux actions. Un échauffement des taux entretenu par de récents commentaires de la Fed elle-même, qui laisse clairement entendre que la politique monétaire pourrait être encore plus durement durcie lors des prochains mois. Un nouveau relèvement du loyer du Dollar est déjà quasiment acquis pour le FOMC de décembre. On dénombrera alors quatre resserrements du robinet monétaire par actions directe sur les taux directeurs sur l'ensemble de l'année 2018.

Les poids lourds du numérique aux Etats-Unis, que l'on regroupe désormais plus volontiers sous l'acronyme de FAANG, à la place de GAFA, ont subi une correction très lourde sur les deux dernières séances.

Une stratégie de durcissement monétaire qui devrait perdurer, et ce en dépit des chiffres de l'inflation qui viennent d'être publiés hier, une heure avant l'ouverture des marchés. Hors alimentation et énergie (éléments volatils), les prix aux Etats-Unis ont progressé (+0,1%) moins que ne l'envisageaient en moyenne les économistes et analystes interrogés (+0,2%).

On rappellera que le Fonds Monétaire International (FMI) vient d'abaisser en début de semaine ses prévisions de croissance mondiale pour cette année de 3,9% à 3,7%. Le Fonds met en garde, sans être pour autant alarmiste, contre les risque d'une poursuite de l'escalade des tensions commerciales, en particulier entre Washington et Pékin. Les prévisions de croissance ont également été abaissé pour la Chine, à +6,2% pour l'année 2019.

Les marchés obligataires offrent donc une alternative plus sécurisante pour de nombreux gérants, qui délaissent les actions aux profils les plus risqués, sans pour autant provoquer de krach à proprement parler. Aucun mouvement dit d'abdication n'est à relever pour l'instant. Et rien ne dit que ce sera le cas à court terme.

Côté valeurs, la baisse des actions, qui concernait dans un premier temps le luxe et les valeurs technologiques, a concerné progressivement l'ensemble des secteurs de la cote.

Contre la tendance, Ubisoft a gagné 3,49% à 86,58 euros. Le nouvel opus du jeu vidéo Assassin's Creed, baptisé "Odyssey", réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la franchise en termes de vente.

Archos a plongé de 12,93% à 0,5050 euro. Le fabricant d'appareils électroniques grand public (baladeurs, tablettes, smartphones) a annoncé jeudi matin le lancement d'une augmentation de capital de 4 millions d'euros et un nouveau partenariat avec Joyan Hong Kong Limited.

De l'autre côté de l'Atlantique, la correction s'est poursuivie, dans une volatilité élevée, dans une psychologie de marché inchangée. Le Dow Jones a perdu jeudi 2,13% à 25 052 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 1,25% à 7 329 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est déprécié de 2,06% à 2 728 points, sur des niveaux inédits depuis le début du mois de juillet.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1595$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 71,60$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre la production industrielle en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, les prix à l'import à 14h30, et les données préliminaires de l'indice du sentiment du consommateur et des prévisions de l'inflation (Université du Michigan) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Comme nous le précisions plus haut, aucun krach n'est formellement identifiable à ce stade. A savoir que le marché est loin d'avoir "abdiqué". Nous sommes dans la construction d'un mouvement secondaire de réajustement, dans une volatilité certes importante, mais loin d'être intense. Les volumes témoignent du sens de mouvement de correction, très net et impliquant une grande frange de secteurs et de catégories d'investisseurs.

Dans l'immédiat, la formation d'un gap baissier hier, suivi graphiquement d'une typologie de bougie en marteau inversé à ombre significative (plus de deux fois le corps en ampleur) milite pour la formation d'une phase de contestation acheteuse, de type rebond technique. Une figure qui doit naturellement être confirmée pour prendre de l'ampleur. Avis positif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5081.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale L611S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5200.00 / 5445.00 / 5560.00
Support(s) :
5081.00 / 2038.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un rebond de contestation (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un rebond de contestation (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.50 % vs -3.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat