Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 806.20 0.00 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un peu d'air avant la rencontre Trump - Juncker

mercredi 25 juillet 2018 à 08h29

(BFM Bourse) - Porté d'une part par Peugeot, et dans son sillage par le secteur automobile dans son ensemble, et d'autre part Wall Street avec en particulier le secteur technologique, la Bourse de Paris a retrouvé des couleurs mardi, les gérants mettant momentanément de côté les problématiques commerciales, avant une rencontre ce mercredi entre Donald Trump et J.C. Juncker.

L'indice CAC a progressé de 1,04% à 5 434 points, dans une accélération des volumes de transactions.

Au chapitre macroéconomique, l'agenda, plutôt désert depuis vendredi, s'est étoffé quelque peu, avec une batterie d'indicateurs d'activité. Pour l'ensemble de la Zone Euro en première estimation pour le mois de juillet, la progression des indices PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats) est très nette d'un mois sur l'autre, pour les services comme pour l'industrie. Le PMI manufacturier, en particulier dépasse les 55 points.

Côté américain, ces mêmes indicateurs sont également ressortis à des niveaux fermes, proches des consensus en première estimation. Bonne nouvelle également du côté de l'indice manufacturier de la Fed de Richmond ressorti à 20 points, 2 points au-dessus des attentes moyennes des économistes et analystes interrogés.

Côté valeurs, c'est Peugeot (+14,88% à 23,47 euros) qui était sous le feu des projecteurs. Le groupe automobile a en effet publié un record de marge opérationnel historique hier matin, de 8.5% pour Peugeot-Citroen-DS. FFP (5,95% à 114 euros), société de portefeuille qui possède 9,3% de Peugeot, s'illustrait dans son sillage.

Michelin (+2,19% à 109,85 euros) a annoncé lundi soir des résultats en progression de 11% pour le l'opérationnel, et de 6% pour le résultat net à 917 millions d'euros.

Edenred (+10,24% à 31,53 euros) était également recherché, dans le sillage d'une publication de ses résultats semestriels.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mardi sur une note positive, avec pour moteur Alphabet, la maison-mère de Google, dont les résultats ont été acclamés. Le Dow Jones a gagné 0,79% à 25 241 points et le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini en hausse de 0,48% à 2 820 points. De son côté, l'indice Nasdaq Composite a subi quelques prises de bénéfice après avoir inscrit un nouveau record en séance (7 928 points). Il a terminé sur une baisse symbolique de 0,01% à 7 840 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1690$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 68,70$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre en priorité l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, la masse monétaire M3 en Zone Euro à 10h00, les ventes de logements neufs aux Etats-Unis à 16h00, ainsi que les stocks de pétrole outre Atlantique à 16h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jeudi 26 juillet.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques que nous proposions hier matin avant l'ouverture sur l'indice phare tricolore:

L'indice phare parisien, à la faveur d'une seconde partie de séance favorable, a limité les dégâts vendredi en réintégrant en cours de séance la partie supérieure à sa moyenne mobile à 100 jours (en orange), courbe de tendance de fond dont l'orientation reste quasiment horizontale.

Une mèche basse, moins ample, contenue dans celle de vendredi, a également été tracée lundi, preuve supplémentaire de la capacité de réaction momentanée et contenue sur les titres vifs.

Nous sommes toujours dans l'expectative d'un retour à une tendance clairement identifiable, et n'avons pas de garanties supplémentaires, à ce stade, que les points bas de début juillet, vers 5 240 points, soient les points bas définitifs d'une réaction baissière secondaire. Notamment en raison du fait que nous n'avons pas assisté à la formation de gap, ni de rupture, ni d'épuisement.

Dans l'immédiat et à l'échelle de la séance à venir, une progression modérée des cours est attendue.

Dans l'immédiat un range se dessine entre les 5 340 points d'une part, et les 5 450 points d'autre par. Si l'indice parvenait à s'affranchir de la borne haute de ce canal de congestion dans une accélération des volumes de transaction, l'avis positif de court terme prendrait davantage corps.

Avis positif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5342.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale U585S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5450.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5342.00 / 5246.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un peu d'air avant la rencontre Trump - Juncker (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un peu d'air avant la rencontre Trump - Juncker (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -3.32 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat