Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Un oeil sur la BCE, un autre sur les taux longs américains
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 398.32 -0.35 % Temps réel Euronext Paris
5 409.67Ouverture : 5 424.37+ Haut : 5 342.30+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 417.07Clôture veille : 3 868 440 KVolume :

CAC 40 : Un oeil sur la BCE, un autre sur les taux longs américains

(Tradingsat.com) - Contrarié par le passage des taux longs américains à 10 ans au-dessus de la barre symbolique des 3%, le marché parisien a clôturé la séance de mercredi en baisse (-0,57% à 5 413 points pour le CAC 40). Cette hausse des taux est l'illustration directe d'une anticipation d'une accélération de l'inflation, dans un contexte macroéconomique porteur. Elle fait donc craindre un durcissement plus appuyé qu'anticipé de la politique monétaire américaine, et pèse donc directement sur les marchés d'actions, les titres vifs étant jugés "à risque".

En attendant, c'est aujourd'hui que les opérateurs vont prendre connaissance de l'issue du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne. Aucune surprise majeure n'est attendue concernant les taux directeurs, qui ne devraient pas bouger d'un iota à l'issue de cette réunion de transition. Côté QE, il devrait être maintenu, jusqu'en septembre, au rythme adopté depuis janvier, diminué de moitié, à 30 Milliards d'euros mensuels de dette publique.

Si l'agenda microéconomique était fourni (voir plus bas), l'agenda macroéconomique était quasi désert hier, avec comme seul indicateur majeur à se mettre sous la dent, les stocks de brut aux Etats-Unis, qui ont fortement progressé, prenant totalement à contre-pied le consensus d'analystes sur le sujet. Ce qui n'a pas pour autant provoqué de reflux des cours, le baril de WTI restant campé à un niveau proche des 69$.

Côté valeurs, Kering (+4,61% à 458,40 euros) était recherché. Le groupe de luxe a réalisé une nouvelle performance remarquable, maintenant une excellente dynamique de ses ventes sur la période, toujours portées par sa principale griffe Gucci. La marque italienne affiche des ventes de 1,87 milliard d’euros, en hausse de 37,9% en données publiées et de 48,7% en comparable, sur l’ensemble des zones géographiques, notamment en Amérique du Nord (+64,4%) et en Asie-Pacifique (+49,4%), en dépit de bases de comparaison élevées.

Tout comme STMicroelectronics (+2,95% à 18,175 euros), après la publication du premier trimestre. Sur cette période, le chiffre d'affaires du groupe est ressorti en hausse de 22,2% à 2,23 milliards de dollars tandis que la marge brute a progressé de 2,2 points à 39,9% sur un an. Plus spécifiquement, les ventes du pôle MDG (Microcontrôleurs et Circuits numériques) a progressé de 26,6%, en grande partie grâce à une solide croissance des ventes de microcontrôleurs.

A l'inverse, SoLocal a plongé de 10,63% à 1,0510 euro, après la publication d'un nouveau trimestre difficile. Son chiffre d'affaires a de nouveau reculé de 4% au premier trimestre à 168 millions d’euros, pas aidé, il est vrai, par son activité digitale qui n'a progressé que de 1% en 2017. L'activité imprimé, quant à elle, qui ne représente plus que 10% du chiffre d'affaires, continue de chuter rapidement (-37%).

L'action Bolloré a terminé la séance de mercredi en recul de -2,24% à 4,096 euros, après avoir chuté la veille de 6,14%. Vincent Bolloré va être déféré devant les juges d'instruction à l'issue de sa garde à vue, avec deux autres dirigeants, rapporte mercredi Challenges. Entendu depuis mardi par les policiers sur les soupçons de corruption pesant sur l’attribution au groupe Bolloré, en 2010, de concessions portuaires au Togo et en Guinée, le milliardaire breton n'aurait pas convaincu ses interlocuteurs.

A suivre dès l'ouverture Orange, qui confirme ses prévisions après la publication d'un premier trimestre de bonne facture.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions, toujours contrariés par le passage des taux longs à 10 ans au-delà des 3%, ont terminé la séance de mercredi à des niveaux proches de l'équilibre, à l'image du Dow Jones (+0,25% à 24 083 points) ou du Nasdaq Composite (-0,05% à 7 003 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,18% à 2v 639 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2180$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 68,80$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre le taux de chômage espagnol à 09h00, l'issue du Conseil des Gouverneurs de la BCE à 13h45, avec l'annonce sur les taux directeurs suivie d'une conférence de presse à 14h30, et pour les Etats-Unis, les commandes de biens durables, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, la balance commerciale des biens et les stocks des grossistes à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous confirmons qu'à ce stade, la perspective de voir se former à court terme des points bas inférieurs à ceux des 26 et 27 mars vers 5 040 points s'éloigne. Ce qui ne veut pas dire pour autant que l'indice phare tricolore va continuer à engranger des gains en ligne droite.

Une phase de respiration s'est déjà engagée, avec la formation d'une bougie en étoile doji mercredi, dont le corps, par définition famélique, est positionné sous celui de la bougie en pendu de la séance précédente. Prudence, donc, à court terme sur l'indice phare tricolore sur actions.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5536.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5363.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F924S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00 / 6000.00
  • Support(s) : 5363.00 / 5213.00 / 5038.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 5 % / 10 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -4 % / -7 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un oeil sur la BCE, un autre sur les taux longs américains (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un oeil sur la BCE, un autre sur les taux longs américains (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...