Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 418.31 +0.72 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un marché encore fébrile

(BFM Bourse) - Le marché parisien n'est pas parvenu à confirmer vendredi le rebond amorcé la veille, l'indice CAC lâchant 0,32% à 5 319 points, dans un marché pénalisé par le net regain de vigueur de l'Euro. Le vote par la Chambre des Représentants, aux Etats-Unis, de la loi fiscale, n'a pas suscité l'enthousiasme, les investisseurs attendant une validation complète par le Sénat, et surtout une promulgation à terme qui reprennent l'esprit et l'ambition de la loi telle que présentée par la Maison Blanche.

Dans l'immédiat, l'Euro reflue ce lundi, vers 1,1745$, dans le sillage des doutes sur la capacité de Mme Merkel de rester à terme au poste de Chancelière de la première économie de la Zone Euro. Une crise politique qui s'explique par les échecs dans les négocations à former une nouvelle coalition (dite Jamaïque) pour gouverner.

Au chapitre macroéconomique vendredi, les mises en chantier de logements, tout comme les permis de construire aux Etats-Unis, ont dépassé les attentes moyennes pour le mois d'octobre.

Mario Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, tenait discours vendredi matin. Dans sa déclaration, il a insisté sur la vigueur de la vigueur de la croissance en Zone Euro. Il a par ailleurs insisté sur le fait que le prolongement du programme de rachats d'actifs jusqu'en septembre 2018 argumente en faveur d'une remontée des taux directeurs à un horizon plus lointain.

Côté valeurs, Elior a plongé de 18,17% à 20,16 euros, effaçant tous ses gains de l'année, en réaction à la révision en baisse de ses perspectives de rentabilité pour l'exercice 2016/2017.

Intrasense a bondi de 20% à 0,48 euro, après l'annonce de plusieurs partenariats majeurs pour son offre Myrian Studio. Le spécialiste des solutions logicielles d’imagerie médicale a signé notamment avec les entreprises innovantes Quantib et 12 Sigma Technologies, et l’Université canadienne Mc Gill.

Bolloré (+3,59% à 4,186 euros) était très entouré après la publication par le groupe diversifié d'un chiffre d'affaires de 5 177 millions d`euros, en croissance de +5% à périmètre et taux de change constants.

Vivendi a bondi vendredi de 4,39% à 22,61 euros, signant la meilleure performance du CAC 40, après la publication de ses résultats du troisième trimestre 2017, la confirmation de ses objectifs annuels et l'annonce que le groupe de médias n'est finalement pas intéressé par le rachat d'Ubisoft. Le groupe a profité notamment de la croissance de 10 % de l`activité transport et logistique (qui bénéficie de la hausse des taux de fret et des volumes et des bonnes performances des terminaux portuaires) et la progression de 10 % de l'activité logistique pétrolière consécutive à l`augmentation des prix des produits pétroliers.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions se sont réengagés sur la voie de la consolidation, à l'image du Dow Jones (-0,43% à 23 358 points) ou du Nasdaq Composite (-0,15% à 6 782 points), sur des niveaux de cours qui restent fermes et à proximité de récents records historiques. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,26% à 2 578 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1740$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 56,70$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC a mis fin a une série ininterrompue de huit séance de baisse, soit un mouvement correctif sain, qui s'inscrit classiquement dans un mouvement haussier de fond.

Ces huit séances constituent clairement un rejet graphique sur support (pullback), à savoir une vague baissière mineure (concentrée dans le temps) qui prend place au sein d'une vague haussière majeure, bien plus ample, et construite dans le temps, par une succession bien plus longue de séances de hausses modérées. Et c'est cette dernière qui définit le consensus de fond.

Néanmoins, nous précisions vendredi avant l'ouverture du marché la mise en garde suivante:

La combinaison des trois dernières bougies tracées évoque pour l'heure une poursuite de la hausse, mais seule une confirmation par de nouveaux éléments techniques ce vendredi (gap, volumes en clôture, capacité à clôturer sur les points hauts de séance) permettra de jauger plus précisément l'atteinte, ou non, de points bas mercredi en séance (5 267 points).

Dans ces conditions, force est de constater qu'un nouvel accès baissier modéré, avant reprise (potentiellement en double creux) est possible.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5536.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E301S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5248.00 / 5145.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un marché encore fébrile (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un marché encore fébrile (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.70 % vs +9.00 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat