Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 991.49 +0.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Retour des tensions commerciales

lundi 3 septembre 2018 à 08h33

(BFM Bourse) - Sur fond de résurgence violente des tensions sur la question commerciale, ou plutôt de la guerre commerciale déclarée par Trump à ses principaux partenaires, le marché français a décroché vendredi. L'indice CAC 40 a perdu 1,30% à 5 406 points, dans des volumes solides. Une psychologie de marché inquiète, en raison d'un manque de visibilité sur l'impact de cette guerre commerciale sur la croissance mondiale, a conduit à des arbitrages nets. Sans pour autant marquer de retournement baissier durable.

Côté Amérique du Nord, les négociations commerciales, plutôt couronnées de succès avec le Mexique, ont finalement échoué avec le Canada, alors que J.Trudeau affichait la semaine passée de la confiance. Les Etats-Unis pourrait donc se tourner vers le Mexique seule pour le renégociation des contours de l'ALENA.

Un durcissement de ton tous azimuts qui exerce mécaniquement une pression supplémentaire sur la Chine alors que de nouvelles taxes douanières doivent être appliquées par Washington, dès le 05/09, sur 200 Milliards $ supplémentaires de produits importés.

Du côté des relations avec l'Europe, Trump juge en particulier insuffisant la proposition européenne de supprimer tout droit de douane sur commerce d'automobile entre UE et USA. L'impétueux locataire de la Maison Blanche a dans la foulée menacé de quitter l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce).

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance vendredi des chiffres de l'inflation en Zone Euro, en toute première estimation pour le mois d'août, légèrement sous la cible, quel que soit le panier de produits retenu. Par ailleurs, le taux de chômage reste stable à 8,2% de la population active de l'union monétaire. Des disparités toujours fortes sont à noter au sein de la Zone. Hier, l'Allemagne, première économie de la Zone Euro, publiait un taux de chômage stable à 5.2% de la population active.

Côté américain, l'indice PMI Chicago a agréablement surpris, en ressortant en baisse moins prononcé que ne l'envisageaient en moyenne les analystes.

Côté valeurs, Casino Guichard (-10,22% à 27,31 euros) a une nouvelle fois décroché. A l'origine de cette dégringolade, un tweet publié ce vendredi à 15h20 par la société d'analyse financière Muddy Waters. La société reproche au groupe de distribution de ne toujours pas avoir publié les comptes 2017 de l'une de ses filiales, en l'occurrence Casino Finance. Des données désormais publiées.

Michelin a perdu 2,21% à 101,95 euros. Berenberg a abaissé vendredi son objectif de cours sur Michelin de 109 euros à 95 euros, tout en confirmant sa recommandation "Vendre" sur la valeur.

Air France (-3,43% à 8,274 euros) restait sous pression, avec la crainte d'un durcissement de ton de la part de l'intersyndicale sur la question des salaires.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé vendredi en ordre dispersé, proche de l'équilibre: si le Dow Jones a perdu 0,09% à 25 964 points, le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, a grappillé 0,26% à 8 109 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé symboliquement dans le vert (+0,1% à 2 901 points), à la veille d'un weekend prolongé.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1610$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 69,60$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre une batterie d'indicateurs d'activité dans l'industrie (PMI, enquêtes auprès des directeurs d'achats). Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront connues à 10h00. A suivre les données finales de l'indice PMI manufacturier américain à 15h45, ainsi que les prix manufacturiers ISM à 16h00.

A noter que Wall Street restera fermé lundi en raison d'un jour férié (Labor Day, Jour du Travail)

CORRECTIF: les chiffres statistiques américains annoncés pour ce lundi, seront publiés demain, mardi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions en préambule de la présente analyse que l'indice CAC 40 n'avait pas marqué vendredi de retournement baissier durable. Graphiquement, cela se traduit par l'absence de structure en englobante baissière sur bougie hebdomadaire. L'avancée en ligne droite sur la seconde moitié du mois d'août, sans essoufflement du camp vendeur, n'est pas balayée d'un seul coup. Le camp acheteur est loin d'avoir abdiqué: il se réorganise.

Dans l'immédiat, on privilégiera le scénario d'une dérive latérale des cours dans le cadre du corps de la bougie rouge tracée vendredi, au coeur duquel se rencontrent les moyennes mobiles courtes et longues.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5560.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5342.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F468S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5560.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5342.00 / 5246.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Retour des tensions commerciales (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Retour des tensions commerciales (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs +0.41 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat