Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 025.20 -0.17 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Protectionnisme américain, Trump conserve une ligne dure

jeudi 28 juin 2018 à 08h36

(BFM Bourse) - Profitant d'un sentiment de détente sur le front de l'envenimement des mesures protectionnistes américaines contre ses principaux partenaires commerciaux, le marché actions français a clôturé en nette hausse mercredi (+0,87% à 5 327 points pour le CAC 40), loin toutefois de ses plus hauts de séance, les gains s'effritant avec un retour rapide des craintes à Wall Street. Les doutes ont rapidement envahi de nouveau la tête des gérants outre Atlantique, avec de nouvelles menaces de Trump, dans le cas où le Congrès n'avaliserait pas ses mesures visant à renforcer la propriété intellectuelle américaine. Le Président américain exige par ailleurs, que le Comité qui surveille les investissements étrangers aux Etats-Unis dispose de moyens de vérification plus amples. Une ligne dure qui a pesé sur l'appétit pour le risque outre Atlantique, et qui a donc limité les gains à Paris.

Au chapitre macroéconomique, mercredi, l'attention s'est portée principalement sur les commandes de biens durables, qui, hors équipements de transport sur le mois de mai, ont déçu, ont fléchi de 0,3% contre une hausse le mois précédent de 1,9%. Le consensus était à +0,5% à titre de comparaison. Les ventes de logements en cours aux Etats-Unis ont par ailleurs clairement manqué la cible.

Côté valeurs, Imerys a gagné 69,35 euros, le leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie profitant du relèvement de la recommandation d'Exane BNP Paribas de "Neutre" à "Surperformance".

Eliot a perdu 8,64% à 11,74 euros, après une dégradation de Credit Suisse. La banque helvétique a abaissé sa recommandation de "Surperformance" à "Neutre" sur le groupe de restauration collective.

Prologue Software (+9,95% à 0,652 euro) voit un potentiel très élevé de valorisation de son titre en bourse avec le marché du Cloud.

Technicolor a chuté de 16,76% à 1,0230 euro. Le courtier Oddo BHF, qui a rencontré le nouveau directeur financier du groupe, s’attend à ce que les charges de restructurations soient plus élevées qu’initialement prévu (supérieures à 40 millions d’euros). Ce qui complique l’objectif d’une stabilité de l’Ebitda en 2018, même si celui-ci est toujours jugé "atteignable".

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont connu une séance en deux parties, les investisseurs semblant rassurés dans un premier temps par une légère détente sur le front de la guerre commerciale et des mesures protectionnistes, avant de se retourner à la baisse. Au final mercredi, le Dow Jones a perdu 0,68% à 24 117 points et le Nasdaq Composite 1,54% à 7 445 points. Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,86% à 2 699 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1550$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 72,40$. Le brut continue de se raffermir dans le sillage des menaces de la Maison Blanche à l'encontre des pays important du brut iranien.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre la 1ère estimation de l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 09h00, et pour les Etats-Unis, les données finales du PIB à 14h30, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le point d'entrée contrariant de reprise haussière était intéressant, tel que nous l'avions identifié hier. Néanmoins, le retournement baissier en cours de séance, a laissé comme trace sur la bougie journalière une mèche haute significative, et les 5 363 points continuent finalement de jouer un rôle de résistance. Un avis positif est de nouveau émis ce jour, tout en gardant à l'esprit que la configuration reste fragile, et qu'il faudra un faisceau d'éléments techniques concordants pour appuyer l'idée d'une reprise haussière plus durable.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5081.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale U585S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5363.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5081.00 / 5038.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Protectionnisme américain, Trump conserve une ligne dure (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Protectionnisme américain, Trump conserve une ligne dure (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat