Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Poursuite de la consolidation proche des sommets annuels

mardi 9 avril 2019 à 08h33

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 (-0,08% à 5 471 points) a poursuivi son mouvement de consolidation latérale lundi, dans des marges très étroites, mais sur des niveaux de cours fermes, alors que la dernière ligne droite du round de négociations commerciales entre Washington et Pékin s'éternise. Si des progrès ont été réalisés la semaine dernière, les autorités américaines ne sont pas encore satisfaites de l'état d'avancée de certains dossiers encore bloquant à ce stade avancé des négociations, selon un haut fonctionnaire de la Maison Blanche cité par l'agence Reuters.

L'autre sujet brûlant du moment reste évidemment le Brexit, avec la réunion mercredi d'un sommet extraordinaire des chefs d'Etat européens, avant la date butoir du vendredi 12 avril à laquelle le Royaume-Uni est supposé dire farewell à l'Union européenne. Theresa May aimerait reporter l'échéance au 30 juin, sans garantie que ses futurs-ex-partenaires acquiescent, tandis que ses discussions avec le parti d'opposition - pour trouver quel compromis ? - semblent tourner court.

La perspective du début du bal des trimestriels des grands groupes devrait nourrir également ce sentiment de prudence, au coeur de la psychologie de marché actuelle. Coup d'envoi vendredi avec avec les banques JPMorgan Chase et Wells Fargo.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs de marché ont pris connaissance lundi de l'excédent commercial allemand pour le mois de février, conforme aux attentes des analystes, à 18,7 Milliards d'euros. De l'autre côté de l'Atlantique, les commandes à l'industrie pour le mois de février ne se sont pas écartées d'un iota du consensus.

Pour rappel, vendredi, le rapport mensuel sur l'emploi privé américain, publié vendredi par le Département fédéral du Travail, a plutôt rassuré, surtout sur le plan des créations de postes. Si ces créations de postes (196 000) ont significativement battu la cible (consensus à 172 000), la dynamique des salaires s'est avérée décevante (+0,1% en rythme mensualisé contre +0,3% attendu). En ce qui concerne le taux de chômage, il est ressorti à un niveau stable, à 3.8% de la population active.

Côté valeurs, Safran (-1,95% à 123,00 euros) a souffert en Bourse. L'équipementier français pâtit de l'annonce de la réduction du rythme de production des Boeing 737 Max, à la suite de deux récentes catastrophes aériennes. Airbus (+1,74% à 120,74 euros), de son côté, a mécaniquement tiré son épingle du jeu.

Genfit (+5,87% à 22,74 euros) a vivement rebondi dans des volumes épais, à l'approche d'un important congrès scientifique.

Manitou BF (+7,14% à 28,50 euros) accélérait vivement à la hausse, dans des volumes d'échanges nourris, avec le lancement des travaux d'une nouvelle usine.

De l'autre côté de l'Atlantique, si le Dow Jones (-0,32% à 26 341 points) a été plombé par Boeing (-4.44% à 374,52$), le Nasdaq Composite, indice à forte "coloration" technologique, est parvenu lundi à grappiller 0,19% à 7 953 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,10% à 2 895 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1260$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 64.40$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre les ventes au détail en Italie à 10h00, l'indice NFIB des petites entreprises américaines à 12h00, et les nouvelles offres d'emplois (JOLTS) aux Etats-Unis à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare tricolore, qui a tracé un nouveau gap de poursuite mercredi 03/04, s'engage désormais dans une phase de dérive latérale, entre les 5 445 et les 5 560 points, phase de congestion nécessaire au ralliement de nouvelles franges d'acheteurs. La faible amplitude des corps des bougies des quatre dernières séances (deux dois en particulier) confirment cette psychologie de marché.

La durée de cette consolidation en dira long sur le caractère plus ou moins offensif du camp acheteur. Dans l'immédiat, la résistance aux tentations de prises de profits est importante.

Avis neutre à l'échelle de la séance de ce mardi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5560.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5560.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5445.00 / 5205.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Poursuite de la consolidation proche des sommets annuels (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Poursuite de la consolidation proche des sommets annuels (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat