Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 494.17 0.00 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Pas de mobilisation à l'achat

(BFM Bourse) - Le marché parisien a commencé la semaine sans prendre aucun risque (+0,10% à 5 263 points), dans des volumes en très net repli, avant le début du bal des trimestriels des grands groupes, et toujours dans le flou quant à l'issue des surenchères de menaces protectionnistes, dans la guerre commerciale opposant Pékin à Washington.

Pour rappel, Donald Trump a annoncé jeudi qu'il avait chargé son délégué au Commerce de préparer une liste de produits chinois à surtaxer à l'importation, pour un montant de 100 Milliards de Dollars supplémentaires. En réponse, les autorités chinoises pensent désormais à actionner le levier de la dévaluation du Yuan. Les opérateurs sur titres vifs continueront de devoir composer avec cette escalade verbale...

Aucun chiffre d'importance majeure en provenance des Etats-Unis n'est venu animer les débats hier. L'agenda se densifiera nettement dès ce mardi: voir plus bas. En ce qui concerne les repères européens, les gérants ont pris connaissance hier de l'indice Sentix de confiance des investisseurs en Zone Euro, en baisse significative à 19.6, contre 21.2 anticipé et 24.0 le mois précédent.

Côté valeurs, Abivax a gagné 2,33% à 7,48 euros, après l'annonce du renforcement de son équipe de direction avec la nomination du Dr. Alexandra Pearce en tant que Vice-Présidente des affaires réglementaires.

Avant les résultats du premier trimestre de Carrefour (-0,24% à 16,615 euros), qui se tiendront le 11 avril (avant bourse), les analystes d'Oddo font un point sur cette publication. Ils s'attendent ainsi un début d'année 2018 "difficile" avec des ventes consolidées de 20,8 milliards d'euros, en baisse de 2,3%. Hors essence, calendaire et taux de change, l'activité devrait tout de même ressortir en croissance de 0,4% seulement en comparable.

Marc Schillaci, fondateur et président du directoire d'Oxatis, en phase d'introduction en Bourse, répondait à nos questions. Pour lire l'interview, rendez-vous ici.

Enfin, toujours sur le front des introductions en Bourse, le gouvernement compte introduire en Bourse la moitié du capital de la Française des jeux, opération au terme de laquelle l'Etat actuellement majoritaire n'en détiendrait plus qu'un quart, selon le Journal du dimanche (JDD). La Française des jeux, qui détient le monopole des jeux de loterie et à gratter, "devrait ouvrir son capital et changer de statut au plus tard au début de 2019", écrit l'hebdomadaire, qui cite une source "haut placée".

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la première séance de la semaine sur une légère hausse, à bonne distance de leurs points hauts de séance, à l'image du Dow Jones (+0,19% à 23 979 points) ou du Nasdaq Composite (+0,51% à 6 950 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,33% à 2 613 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2310$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 63,80$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre la production industrielle française à 08h45, la production industrielle italienne à 10h00, et pour les Etats-Unis, l'indice NFIB des petites entreprises à 12h00, l'indice des prix à la production à 14h30, ainsi que les stocks des grossistes à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Effectivement, le conseil d'attitude prudente que nous formulions, même après la formation d'un gap haussier ample jeudi, et d'une bougie blanche sans mèche, était justifié. Le manque de rassemblement et de motivation du camp vendeur était criant, et, dès vendredi, l'indice phare tricolore a tracé une bougie d'indécision en doji, selon la nomenclature japonaise consacrée, dont le corps par définition extrêmement maigre est contenu au coeur du corps de la bougie précédente. Le tout dans des volumes en très net repli.

Les volumes ont continué à se replier nettement lundi, avec également la formation d'une bougie dont le corps mince est contenu dans le corps de la bougie du 5 avril. Le marché n'a pas la capacité à se mobiliser durablement, et il conviendra de ne pas prendre de risque dans l'immédiat.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5311.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F924S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5311.00 / 5363.00 / 5426.00
Support(s) :
5081.00 / 5038.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pas de mobilisation à l'achat (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pas de mobilisation à l'achat (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +10.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat