Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

OXATIS

ALOXA - FR0013328184 SRD PEA PEA-PME
4.995 € -0.10 % Temps réel Euronext Paris

Oxatis : "Nous allons doubler de taille en trois ans"

lundi 9 avril 2018 à 11h07
Marc Schillaci, Oxatis

(BFM Bourse) - Oxatis a développé une plate-forme technologique qui permet aux commerçants de développer facilement leur propre boutique de vente en ligne. La société s’introduit en bourse (souscriptions ouvertes du 6 au 18 avril inclus) pour saisir tout le potentiel d’un marché européen encore peu pénétré par la concurrence. Le point avec Marc Schillaci, le fondateur et président du directoire de l’entreprise.

Tradingsat.com : Quel est le métier d’Oxatis ?

Marc Schillaci : Notre mission est de fournir aux TPE/PME les mêmes outils de vente en ligne que ceux dont disposent les leaders du e-commerce. Nous leur apportons un savoir-faire logiciel et les infrastructures technologiques, le tout en mode « Saas » [Software as a service] à la demande, sous forme d’abonnement. Nous leur permettons d’adopter immédiatement les bonnes pratiques commerciales pour générer du trafic et le transformer en ventes, tout en opérant la connexion entre leur site de e-commerce et leurs outils de gestion, leur système de catalogue…

Tradingsat.com : Vos clients sont uniquement les TPE et PME, pas les grands groupes.

Marc Schillaci : Absolument. Derrière les majors que sont Vente-privée ou Cdiscount… il y a une multitude d'entreprises plus petites : nous avons 7000 clients, essentiellement en France, mais aussi en Angleterre, en Espagne, et en Italie. Ce parc de clients représente 350 millions d’euros de chiffre d’affaires, 11 000 commandes en ligne par jour en moyenne, pour 1,8 million d’acheteurs l’an dernier.

Tradingsat.com : En quoi votre solution apporte-elle un plus à vos clients ?

Marc Schillaci : Le top 100 des PME marchandes en France a enregistré 7,8% de croissance l’an dernier. Par comparaison, nos 100 premiers clients ont fait 17,4% de croissance. Chacun de nos clients profite de son site de e-commerce de façon totalement indépendante et personnalisée, tout en profitant d’un ensemble qui grandit très vite sur le plan de l’infrastructure, de la sécurité et des performances, et avec des coûts réduits !

Tradingsat.com : N’êtes-vous pas sur le terrain des entreprises de services du numérique (ex SSII) ?

Marc Schillaci : C’est de cette concurrence que vient l’opportunité. L’arrivée du Saas a créé un bouleversement. 85% des sites marchands en Europe ne sont pas administrés en mode Saas aujourd’hui, soit la situation qui prévalait aux Etats-Unis il y a deux ans, où plus de la moitié des sites ont aujourd’hui basculé vers cette solution. Les SSII utilisent des solutions en mode « open source », les mettent en œuvre et les adaptent aux besoins des clients, c’est efficace mais cela coûte beaucoup plus cher que le Saas.

Tradingsat.com : Où en est la concurrence dans le domaine du Saas ?

Marc Schillaci : Nous sommes le plus gros acteur européen. Nous avons de petits concurrents dans chaque pays mais aucun ne fait notre taille et n’est paneuropéen. Il y a aujourd’hui un acteur dominant aux Etats-Unis, Shopify, cotée au Nasdaq et qui pèse plus de 15 milliards en Bourse. Sa croissance a été phénoménale au cours de ces deux dernières années. Nous avons un deuxième concurrent aux Etats-Unis, beaucoup plus petit que Shopify, de taille un peu supérieure à la nôtre et qui comme nous va s’introduire en Bourse. Les américains peinent cependant à s’implanter en Europe du fait de problèmes réglementaires ou d’ordre technique, sachant par exemple qu’il n’y a pas de TVA aux Etats-Unis.

Tradingsat.com : Pourquoi venir en Bourse ?

Marc Schillaci : Le fait d’entrer en bourse nous donne une exposition considérable avec un effet positif sur la confiance. Le mode Saas signifie que nos entreprises clientes nous confient des données clés. Or, la cotation en Bourse implique que nous soyons audités régulièrement, et donne donc des garanties aux clients existants et potentiels. Cela doit aussi servir d’accélérateur de la croissance. J’en veux pour preuve qu’il y a trois ans, les deux concurrents que je vous ai cités aux Etats-Unis avaient à peu près la même taille. Deux ans après sa cotation, Shopify est maintenant 10 fois plus gros que le deuxième.

Tradingsat.com : D’où va venir la création de valeur ?

Marc Schillaci : Nous visons un doublement de taille en trois ans, soit une croissance de l’ordre de 25 à 30% chaque année. Notre historique parle pour nous. C’est le rythme auquel nous sommes habitués depuis déjà 10 ans. Le deuxième objectif, c’est la rentabilité. L’activité était nécessairement consommatrice de cash pour nos débuts. Avec l’accélération de la croissance, du fait de la mutualisation des moyens pour nos clients, nous visons l’équilibre en 2020 puis une très forte profitabilité à deux chiffres à partir de 2022.

Tradingsat.com : A quoi serviront précisément les fonds levés ?

Marc Schillaci : Tout d’abord à continuer à investir dans la recherche et développement, dans l’innovation afin de rendre nos outils plus efficaces afin qu’il restent à la hauteur des solutions des leaders mondiaux du e-commerce. Nous prévoyons aussi le renforcement de nos structures support et le renforcement de nos équipes commerciales et marketing. Enfin, nous allons continuer à accélérer notre pénétration dans les pays où nous sommes présents en Europe, tout en étant à l’affût d’éventuelles opérations de croissance externe.

Propos recueillis par François Berthon - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur OXATIS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+282.20 % vs -0.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat