Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 921.01 0.00 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Pas d'espoir d'éclaircie à court terme

lundi 13 octobre 2014 à 08h33

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a vécu sa pire semaine depuis plus de deux ans. L'indice CAC 40 a enfoncé vendredi un nouveau plus bas annuel à 4 073 points, clôturant en repli de 1,64%.

Les investisseurs s'inquiètent des risques liés à la croissance économique mondiale, qui se sont intensifiés hier avec les statistiques allemandes sur les exportations, jugées très décevantes.

Par ailleurs, la perspective d'un relèvement plus important que prévu des taux directeurs de la Fed, probablement mi-2015, et les réticences de la BCE à lancer dans l'immédiat un plus vaste programme de rachats d’actifs qui passerait par l’achat d’obligations souveraines, semblaient aussi miner le moral des opérateurs.

A Paris, seules trois valeurs ont échappé au marasme boursier : Bouygues (+1,2%), Crédit Agricole (+0,9%) et Carrefour (+0,3%). Le géant de la distribution a été soutenu par Goldman Sachs qui a relevé son conseil sur le titre de "Vendre" à "Neutre" avec un objectif de cours porté de 22,4 à 23 euros.

Alcatel-Lucent a poursuivi sa chute (-4,5%) alors que certains professionnels des marchés craignent d'autres avertissements sur résultats dans le secteur des équipementiers télécoms, après le "profit warning" de l’américain Juniper Networks.

Le groupe de services pétroliers Technip a reculé de 4%, plombé par une dégradation de Berenberg.

Hors CAC, le groupe de semi-conducteurs STMicroelectronics a perdu 5,6% dans le sillage de Microchip, qui a fait état de revenus inférieurs aux attentes au deuxième trimestre.

Enfin, l'opérateur Iliad a bien résisté, finissant à +2,2%, à la suite d'un conseil à l'achat d'Exane BNP Paribas.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont une nouvelle fois perdu beaucoup de terrain, à l'image du Dow Jones (-0,69% à 16 544 points) ou du Nasdaq Composite (-2,33% à 4 276 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,15% à 1 906 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.2700$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 83.9$ environ, en très net repli.

Sur le plan des publications macro-économiques ce lundi, les opérateurs n'auront rien à se mettre sous la dent. L'agenda s'étoffera demain avec notamment les indices ZEW en Allemagne et en Zone Euro, et la production industrielle en Zone Euro.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le CAC est désormais installé dans un biais baissier de court terme puissant. La succession de cinq bougie rouge quasi sans mèche, associée à de puissants volumes de transactions de font aucun doute. Les rares tentatives de rebond techniques sont rapidement avortés, et le marché forme un consensus de plus en plus soudé à la baisse.Sous la moyenne mobile à 10 jours (en bleu clair), aucun espoir d'éclaircie.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4123.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
4123.00 / 4242.00 / 4337.00
Support(s) :
4000.00 / 3821.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pas d'espoir d'éclaircie à court terme (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pas d'espoir d'éclaircie à court terme (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat