Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 438.23 -0.18 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les menaces de Trump prennent corps

vendredi 10 mai 2019 à 08h35

(BFM Bourse) - Fortes tensions à prévoir dans les salles des marché ce vendredi, avec l'entrée en vigueur des sanctions douanières américaines contre Pékin, dont la réplique va être attendue avec fébrilité, au lendemain de l'ouverture d'un nouveau round à fort enjeu de "discussions" commerciales. L'indice phare français, le CAC 40, a perdu hier 1,93% à 5 313 points, accélérant brutalement ses pertes en seconde partie de séance.

Depuis le coup de gueule du président américain dimanche dernier face à l'enlisement des discussions supposées aboutir à un vaste accord commercial avec la Chine, la prudence s'impose aux yeux des investisseurs. Mais sans aucune avancée alors que nous sommes vendredi, le marché se tend davantage. Le relèvement des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois est désormais d'actualité.

Au chapitre statistique, aucun chiffre macroéconomique européen majeur ne figurait à l'agenda jeudi. L'agenda statistique se densifiait en revanche nettement de l'autre côté de l'Atlantique, avant le point d'orgue attendu ce vendredi avec les chiffres de l'inflation américaine.

Déception (toute relative !) concernant les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 29 avril au 05 mai, ressorties à 228 000 unités, contre un consensus révélateur de la gourmandise des analystes, à 215 000. La moyenne à 5 mois n'est guère affectée, et ces chiffres ne viennent aucunement contrarier l'excellent rapport mensuel sur l'emploi publié vendredi dernier, rapport qui a fait état pour rappel, d'un taux de chômage en baisse à 3.6% de la population active, au plus bas depuis un demi-siècle.

Peu d'écart à signaler par rapport à leurs consensus respectifs pour le déficit de la balance commerciale américaine en données définitives pour le mois de mars (-50 milliards de dollars) et pour l'indice des prix à la production qui pour son assiette la plus large, qui a gagné 0,2% en rythme mensuel.

Côté valeurs, le secteur des équipements automobiles est encore une fois touché par la dégradation des conditions de négocation commerciale sino-américaines. Plastic Omnium a perdu 4,14% à 23,62 euros, Faurecia 4,12% à 39,82 euros, et Valeo 4,51% à 28,59 euros. Séance difficile également, une nouvelle fois, pour les mêmes raisons, sur le secteur des semi-conducteurs, avec STMicroelectronics (-5,01% à 14,78 euros) et Soitec (-3,68% à 83,65 euros).

ArcelorMittal (-6,09% à 16,688 euros) a accéléré sa baisse dans des volumes puissants (près de 9 millions de pièces), enfonçant des niveaux de support, après dévoilement d'un trimestre difficile.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont certes perdu du terrain jeudi, mais ont clôturé à bonne distance de leurs points bas de séance, à l'image du Dow Jones (-0,54% à 25 828 points) ou du Nasdaq Composite (-0,41% à 7 910 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,30% à 2 870 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1230$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 61,90$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre en priorité les chiffres de l'inflation américaine à 14h30. A suivre par ailleurs ce matin la production industrielle en France à 08h45, en Italie à 10h00 et au Royaume-Uni à 10h30. A suivre également le Produit Intérieur Brut (PIB) du Royaume-Uni à 10h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sous le gap baissier du 06 mai, l'indice phare français développe une réaction corrective, peu marquée pour l'instant au regard de l'avancée initiale, et sans mobilisation dans le temps du camp vendeur. Un travail à la baisse de l'indice n'est pas recommandé, dans le sens où une inversion rapide de vapeur, avec retour de la tension acheteuse initiale est possible à court terme. Le mouvement haussier de fond n'étant pas menacé à ce stade, les volumes étant particulièrement parlants sur ce points. Les opérateurs ont vu pour l'instant cette semaine comme une occasion (si rare !) de prendre des profits ponctuels, sans fédération du camp vendeur.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5445.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5205.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C485S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5445.00 / 5601.00 / 6000.00
Support(s) :
5205.00 / 5081.00 / 4555.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les menaces de Trump prennent corps (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les menaces de Trump prennent corps (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.90 % vs +9.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat