Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 970.48 +1.01 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les grands argentiers au chevet d'une économie grippée

mardi 3 mars 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - Le rebond, laborieusement esquissé hier en cours de séance (+0,44% à 5 333 points pour le CAC 40) devrait prendre corps plus aisément ce mardi, dans le sillage de Wall Street, en très forte hausse lundi, avec l'espoir de voir les grands argentiers de la planète se coordonner pour une intervention adaptée face au risque que représente l'épidémie de coronavirus (73 pays désormais touchés) pour la croissance mondiale. Le G7 Finance (Présidents des principales banques centrales + Ministres des Finances) vont se réunir en visio-conférence ce jour. La question qui se pose est naturellement celle des marges de manoeuvre des uns et des autres, et à ce jeu, les attentes sont évidemment plus fortes du côté de la Fed...

Le bilan du coronavirus Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de près de 91 000 cas confirmés, et de plus de 3 100 morts. Sur le seul territoire français, 191 cas sont confirmés, et 3 personnes sont décédées.

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance d'une batterie d'indicateurs d'activité en Europe. Pour l'ensemble de la Zone Euro, très peu d'écart à signaler, finalement, par rapport au consensus, pour l'industrie (le rendez-vous pour les services est prévu mercredi). En revanche, ce weekend, les indicateurs baromètres d'activité en Chine ont chuté pour rappel à des niveaux bien plus importants qu'attendu, de 50 à 35.7 pour l'industrie, et de 54.1 à 29.6 pour les services... Outre Atlantique, le PMI ISM, bien que ressorti sous les attentes, a sauvé les meubles en gardant la tête hoirs de l'eau, légèrement au-dessus de la barre des 50 points qui sépare par construction, une expansion d'une contraction du secteur considéré. Les dépenses de construction ont quant à elles largement dépassé les attentes.

Côté valeurs, Europacorp a bondi de 66,91% à 0,918 euro après l'annonce de l'acceptation du plan de sauvegarde proposé par l'américain Vine. Tous les détails de l'opération ici.

SES a plongé de 30,08% à 7,258 euros, sur un avertissement.

C'est du côté des petites capitalisations de la cote que les décalages étaient les plus importants. Eos Imaging a flambé (+57,68% à 2,69 euros), après l'annonce de son rachat par Alphatec ("ATEC Spine"). Une entreprise américaine qui avait d'ailleurs déjà mis la main, il y a une dizaine d'années, sur une jeune pousse tricolore des prothèses orthopédiques, Scient'X.

Visiomed Group a doublé de valeur en Bourse (+101,65% à 0,049 euro), dans des volumes exceptionnels (plus de 130 millions de pièces échangées).

UV Germi (+66,67% à 17,0) explosait à la hausse. La PME corrézienne active dans entre autres, dans la purification de l'air, est sous le feu des projecteurs en pleine crise sanitaire liée au coronavirus.

De l'autre côté de l'Atlantique, la perspective d'une action des grandes Banques centrales, et en particulier de la Fed, qui dispose de la marge de manoeuvre la plus importante, a fait bondir les indices sur actions mardi, à l'image du Dow Jones (+5,09% à 26 703 points) ou du Nasdaq Composite (+4,49% à 8 952 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 4,60% à 3 090 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1140$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 47,50$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation, l'indice des prix à la production et le taux de chômage en Zone Euro, à 11h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous conditionnions l'évolution du CAC à la structure de la bougie hebdomadaire de la semaine passée. Force est de constater le caractère radical de la longueur de son corps noir, qui illustre la mobilisation continue d'un camp vendeur prêt à des décisions tranchées. L'absence, quasiment, d'ombre basse, montre que les probabilités d'atteinte de nouveaux points bas dans le mouvement correctif engagé sont fortes. A terme, une zone comprise entre 5 000 et 5 081 points est identifié comme une base de redémarrage.

Néanmoins, à court terme, la formation d'un ample rebond technique de contestation est à anticiper. Il sera primordial d'en apprécier la dynamique, à la fois des cours et des volumes. Et de comparer ces derniers avec leur vigueur et leur croissance sur les cinq séances de peur de la semaine passée. Ce rebond prend corps après la formation de deux ombres basses consécutives, qui placent les 5 200 points comme garde-fou.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5226.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale W696S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5725.00 / 5800.00 / 6000.00
Support(s) :
5226.00 / 5081.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les grands argentiers au chevet d'une économie grippée (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les grands argentiers au chevet d'une économie grippée (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat