Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 108.98 +2.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les 3600 points, un test majeur pour l'indice

vendredi 22 février 2013 à 08h34

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a clôturé en forte baisse jeudi, plombé par les commentaires de la Réserve fédérale américaine et par une salve de statistiques macroéconomiques décevantes, notamment sur le front de l’emploi.

Dans le compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed ("Minutes"), le président Ben Bernanke a durci le ton en évoquant un ralentissement voire une interruption du rythme de ses achats d’actifs, avant que les objectifs fixés en matière d’emploi ne soient atteints.

Ces Minutes, qui ont révélé de profonds clivages stratégiques entre ses membres, ont semé le trouble sur les actifs à risque : pétrole, Euro et marché actions. Le spectre d’un arrêt précoce des mesures d’assouplissement quantitatif va sans doute continuer de peser à court terme sur l’appétit des opérateurs pour le risque.

A Paris jeudi, le Cac 40 a plongé de 2.29% à 3 625 points.

Sur le plan des valeurs, ce sont les financières et les "cycliques" qui ont le plus souffert, à l'image de BNP Paribas (-4.5%), Société Générale (-4.5%), Crédit Agricole (-4,4%), Axa (-3.14%) Renault (-3.7%) ou encore Alstom (-2.6%). Seules trois sociétés ont sauvé l'honneur, Technip (+4,3%), Vallourec (+3,4%), Schneider (+2,3%) ayant été salués après leurs résultats annuels. Capgemini qui a soufflé le chaud et le froid après une publication mitigée a finalement clôturé en hausse symbolique de 0,1%.

De l’autre côté de l’Atlantique, les dégagements sur les marchés d’actions ont été de plus faible ampleur (-0.34% pour le Dow Jones et -1.04% pour le Nasdaq Composite). Le S&P 500, indice élargi de la Bourse de New York est parvenu in extremis à sauver les 1 500 points (-0.63%).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.3250$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 94.50$ environ. Le Nikkei s’est replié de 1.39% à 11 309 points.

A l’agenda ce jour : l’indice allemand IFO à 10h00 et le discours de Jerome Powell (FOMC) à 16h30. (Heure de Paris)

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Toujours sous intense surveillance, le seuil des 3 600 points constituer le test technique majeur des heures à venir. La capacité de réaction de l'indice sur ce niveau donnera de précieuses indications pour la suite.

En cas de rupture de ce seuil, avec confirmation en clôture, l'effet d'attraction du gap du 29 novembre se ferait alors sentir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l’indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu’un franchissement des 3734.00 points raviverait la tension à l’achat. Tandis qu’une rupture des 3600.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Certificat Société Générale A668B est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
3734.00 / 3793.00 / 3866.00
Support(s) :
3600.00 / 3450.00 / 3300.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 3600 points, un test majeur pour l'indice (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 3600 points, un test majeur pour l'indice (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+304.90 % vs +2.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat