Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.14 -0.84 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le dossier budgétaire italien pèse... sans faire plier les marchés

mercredi 3 octobre 2018 à 08h37

(BFM Bourse) - Sans céder aucunement à la panique, le marché français a réalisé des arbitrages mardi, sans que le secteur bancaire ne viennent une nouvelle fois pénaliser la cote. L'indice phare tricolore a perdu 0,71% à 5 467 points, loin toutefois de ses points bas de séance. La cote reste focalisée sur le dossier de la crise budgétaire italienne.

La crispation a commencé la semaine passée avec l'annonce par la coalition populiste au pouvoir en Italie d'un accord sur un déficit à 2,4% pour les trois prochaines années, soit largement plus que ce que prévoyait le précédent exécutif. La crainte des gérants est celle de voir l'Italie déroger aux règles d'orthodoxie budgétaire européenne.

Côté américain, J. Powell, Président de la Fed tenait discours hier à l'antenne de Boston. Le successeur de J. Yellen y'a a souligné des perspectives économiques particulièrement positives pour les Etats-Unis, pointant la conjonction d'un taux de chômage particulièrement faible (moins de 4% de la population active) et d'une inflation pour l'heure maîtrisée. Des conditions qui invitent l'institution monétaire à poursuivre graduellement son processus de remontée des taux.

Pour rappel, la semaine passée, la Fed a, comme les marchés s'y attendaient très largement, augmenté le loyer du Dollar, dans une fourchette allant de 2,00% à 2,25%. La Fed a également confirmé qu'elle prévoyait toujours d'augmenter ses taux une nouvelle fois avant la fin de l'année et trois fois en 2019. Mais la banque centrale a surpris en retirant pour la première fois le terme "accommodant" de son communiqué. Une attitude une nouvelle fois plus ferme dans les intentions qu'initialement envisagé.

L'agenda macroéconomique, assez peu dense depuis vendredi, s'enrichit dès ce mercredi (voir dernier paragraphe, ainsi que l'intégralité de notre agenda statistique.

Côté valeurs, Genfit a poursuivi son plongeon (-4,40% à 18,89 euros mardi). Le gestionnaire d'actifs BlackRock, le plus gros du monde, a renforcé sa position nette de vente à découvert sur Genfit vendredi 28 septembre dernier, pour porter celle-ci à 0,94% du capital de la société lilloise, contre 0,81% précédemment (depuis le 28 février dernier).

Contre le marché, Ubisoft a amplifié sa prise de hauteur (+3,50% à 100 euros tout rond), sur la perspective d'un accord avec Google. La firme américaine a choisi le titre Assassin's Creed Odyssey, le dernier volet de la série phare d'Ubisoft, pour tester une nouvelle plateforme pour jouer en streaming, à savoir par flux vidéo, autrement dit sans la traditionnelle console.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé en ordre "dispersé", le Dow Jones (+0,46% à 26 773 points) continuant de profiter de nouvelles perspectives de refonte de l'ALENA, et le Nasdaq Composite (-0,47% à 7 999 points), à forte coloration technologique, poursuivant sa consolidation. Le S&P 500, indice élargi, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est resté quasiment stable (-0,04% à 2 923 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1520$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 75,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre une batterie d'Indicateurs d'activités PMI dans les services en Europe ce matin. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront connues à 10h00. A suivre côté américain, l'enquête sur l'emploi du cabinet privé en ressources humaines ADP à 14h15, les données finales de l'indice PMI Services à 16h00, et les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans l'immédiat, le CAC est le sujet de réajustements légitimes, à proximité de ses moyenne mobiles courtes, au sein d'une figure de transition latérale, dans un bande comprise entre 5 445 et 5560 points. Une poursuite de cette dérive est l'option privilégiée dans l'immédiat. Avis positif à l'échelle de la séance à venir au sein de la figure. Nous mettons naturellement sous surveillance les deux niveaux graphiques que nous venons d'évoquer.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5445.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale L611S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5560.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5445.00 / 5246.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le dossier budgétaire italien pèse... sans faire plier les marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le dossier budgétaire italien pèse... sans faire plier les marchés (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat