Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le courant acheteur n'est pas encore assez fort
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 161.08 +0.65 % Temps réel Euronext Paris
5 130.53Ouverture : 5 193.19+ Haut : 5 130.53+ Bas :
+0.60 %Perf Ouverture : 5 127.70Clôture veille : 3 282 490 KVolume :

CAC 40 : Le courant acheteur n'est pas encore assez fort

(Tradingsat.com) - En l'absence de repère en provenance de Wall Street, resté clos en raison d'un jour férié (Jour de la Présidence), Paris a continué de subir la pression exercée par un niveau graphique de résistance (4 930 points) et a clôturé proche de ses plus bas de séance (-0,05% à 4 864 points). L'indice est venu combler très précisément son gap haussier d'ouverture avant de poursuivre son repli.

Les investisseurs sont par ailleurs restés attentifs à une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles, qui espéraient avancer dans leurs négociations sur le plan d'aide à la Grèce. Le gouvernement grec a accepté de prendre dès lundi des mesures qui permettront de remplir les objectifs budgétaires fixés par ses créanciers européens, permettant ainsi d'avancer sur son plan de sauvetage, a appris l'AFP de sources concordantes.

Au chapitre macro-économique, l'agenda était très peu dense hier, d'autant plus en l'absence de publications américaines. A noter toutefois que l’indice de confiance des consommateurs en Zone Euro est ressorti en dessous des attentes à -6 en janvier contre -5 le mois précédent.

Côté valeurs, la séance a été principalement animée par une série de commentaires d'analystes.

Total a gagné 0,28% à 47,58 euros, soutenu par un relèvement de recommandation à "acheter" par Oddo et Cie, tout comme Air France-KLM (+0,28% à 6,48 euros), dont la recommandation a été relevée à "acheter" par Citi.

De son côté, Eutelsat a été dopé (+2,88% à 17,70 euros) par un relèvement de recommandation à "surpondérer" par Morgan Stanley, comme TF1 (+1,67% à 10,65 euros), relevé à "surperformer" par Exane.

Casino a également été soutenu (+1,06% à 51,49 euros) par une recommandation passée à "acheter" contre "conserver" par Société Générale.

Les titres bancaires ont en revanche souffert des tensions sur les taux d'emprunt des Etats à l'image de Société Générale (-1,40% à 41,81 euros), BNP Paribas (-0,22% à 55,63 euros) et Crédit Agricole (-1,82% à 11,61 euros). CGG a reculé de 3,20% à 9,07 euros après avoir reçu l'accord de la plupart de ses créanciers pour recourir à un mandataire afin de restructurer sa dette.

La biotech Erytech Pharma a enregistré un vif rebond de 14,5% à 14,14 euros, sur des rachats à bons comptes alors que le titre évolue sous pression depuis novembre et l'annonce du retrait de la demande européenne d’Autorisation de Mise sur le Marché pour son produit phare.

A noter l'envolée de la penny stock Europlasma (+24% à 0,31 euro) en réaction à l'annonce du succès du protocole d’essais de réception du premier moteur Jenbacher de la centrale CHO Morcenx.

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street est resté clos lundi en raison d'un jour férié (Jour de la Présidence). Pour rappel vendredi, les principaux indices sur actions avaient clôturé en hausse sur de nouveaux niveaux records. Le Dow Jones a fini à 20 624 points (+0,02%) et le Nasdaq Composite à 5 838 points (+0,41%). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a pris 0,17% à 2 351 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0590$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 54,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre les données finales de l’indice des prix à la consommation en France à 08h45, les indicateurs d'activité PMI de la France à 09h00, de l'Allemagne à 09h30, de la Zone Euro à 10h00 et des Etats-Unis à 15h45. On notera également la publication à 11h00 du rapport de la Banque d’Angleterre (BoE) sur l’inflation et de discours de membres du FOMC, Neel Kashakari à 14h50 et Patrick Harker à 18h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 4 930 points, atteints les 15 et 16 février, s'affirment de plus en plus comme une résistance importante de très court terme pour le CAC 40. L'indice s'engage désormais dans une phase de dérive de court terme en canal latéral (range). Ce range est identifié entre 4 843 et 4 930 points.

La voie en direction du seuil psychologique des 5 000 points reste pour l'heure close, et s'ouvrira lorsque le camp acheteur sera de nouveau mobilisé. Le trend de fond reste puissamment haussier, et en ce sens nous restons confiant dans la capacité, à terme, de l'indice à aller chercher de nouvelles cibles, 5 000 points et 5 094 points, borne haute du gap du 11 août 2015.

Mais dans l'immédiat, le besoin de mobilisation, sous des niveaux de résistances, se fait encore sentir. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4 930.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4 843.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M705S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4900.00 / 4930.00 / 4942.00
  • Support(s) : 4843.00 / 4816.00 / 4788.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -5 % / -5 % / -4 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -7 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le courant acheteur n'est pas encore assez fort (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le courant acheteur n'est pas encore assez fort (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI