Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le camp acheteur reste motivé
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 417.07 -0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 437.71Ouverture : 5 444.19+ Haut : 5 409.77+ Bas :
-0.38 %Perf Ouverture : 5 447.44Clôture veille : 2 896 470 KVolume :

CAC 40 : Le camp acheteur reste motivé

(Tradingsat.com) - Après la forte hausse enregistrée la veille dans le sillage de Wall Street et des promesses de mesures discales phénoménales de la part de Donald Trump, le CAC 40 a été plus calme, tout en maintenant un biais légèrement en clôture, en finissant la journée (c'est important à signaler), sur les plus hauts (+0,16% à 4 895 points). Des mesures fiscales que J. Yellen devra jauger, avant de donner plus de précisions sur le rythme de remontée des taux fédéraux. En audition devant le Sénat américain, la Présidente de la Fed est restée mesurée sur la question, conditionnant le resserrement du loyer du Dollar à un rythme adapté, et conforme à l'amélioration de l'économie américaine.

Au chapitre macroéconomique, l'indice de sentiment économique ZEW en Allemagne a désagréablement surpris les opérateurs ce matin, l'indicateur fondant à 10,4, contre 15,1 anticipé, et 16,6 précédemment. Pour rappel, l'enquête permet de parvenir à un score, et plus on s'éloigne de 0 dans le vert, plus le sentiment est optimiste, et plus on s'éloigne de 0 dans le rouge, plus le sentiment est pessimiste sur la première économie de la Zone Euro.

Preuve d'un léger échauffement de l'économie, les prix à la production outre-Atlantique ont progressé de 0,6%, contre +0,3% anticipé et +0,3% le mois précédent. Hors alimentation et énergie, ces prix n'ont augmenté que de 0,4%.

Côté valeurs, Peugeot (+4,32% à 18,70 euros) était très recherché mardi. Le groupe PSA réfléchit à la possibilité d'acquérir Opel, filiale européenne de l'américain General Motors en déficit chronique, a indiqué mardi à l'AFP un porte-parole du constructeur automobile français. PSA (marques Peugeot, Citroën et DS) "explore la possibilité d'acquérir Opel", alors que les deux entreprises sont déjà liées par des projets industriels communs, selon la même source.

Le secteur automobile dans son ensemble, équipementier compris, était recherché, à l'image de Renault (+3,06% à 90,18 euros), Valeo (+0,97% à 59,43 euros), ou Plastic Omnium (+0,77% à 32,90 euros). Michelin a progressé de 1,68% à 105,75 euros, dans le sillage d'une forte amélioration de son résultat opérationnel.

A noter que Haulotte Group, qui a publié après Bourse mardi, a averti sur sa marge opérationnelle.

De l'autre côté de l'Atlantique, les séances se suivent et se ressemblent, avec un nouvelle salve de records historiques mardi, à l'image du Dow Jones (+0,45% à 20 504 points) ou du Nasdaq Composite (+0,32% à 5 782 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,40% à 2 337 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0580$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,80$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, l'agenda sera riche. A suivre le rapport sur l'emploi au Royaume-Uni à 10h30, et la balance commerciale en Zone Euro à 11h00. Pour les Etats-Unis, les principaux rendez-vous sont les suivants: l'indice manufacturier Empire State, les ventes au détail, l'indice des prix à la consommation à 14h30, la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives à 15h15, la suite du discours de J. Yellen, Présidente de la Fed, devant le Sénat à 16h00, les stocks des entreprises à 16h00 également, ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Alors que la bougie de lundi, au corps allongé, montrait toute la motivation du camp acheteur à aller chercher des gains tout au long de la journée, la séance de mardi est intéressante, car même en "consolidant" l'avancée de la veille, l'indice est parvenu à symboliquement clôturer dans le vert, tout en clôturant sur les plus hauts de séance, et en parvenant à maintenir à un niveau ferme ses volumes de transactions. Ces indices militent pour le fait que les plus bas de la phase corrective secondaire, qui a pris place au sein d'un mouvement haussier de fond, ont été atteints. Ces plus bas, vers 4 750 points, définissent désormais une zone support.

A noter que la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), courbe de tendance de court terme, confirme son infléchissement haussier, et que la moyenne mobile à 10 jours va de façon imminente repasser au-dessus de sa consoeur à 10 jours.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4746.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale 6391S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4900.00 / 4929.00 / 5000.00
  • Support(s) : 4746.00 / 4640.00 / 4342.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -11 % / -10 % / -8 %
  • Ecart(s) support : -14 % / -17 % / -25 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le camp acheteur reste motivé (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le camp acheteur reste motivé (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...