Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 494.17 +0.78 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La prudence prédomine dans l'immédiat

(BFM Bourse) - La phase de reflux que nous anticipions sur le CAC 40 s’est poursuivie hier dans un contexte d'incertitude lié aux récentes prises de décision de Donald Trump. Ultra protectionniste, et encore flou sur sa politique budgétaire, et en particulier la fiscalité, D. Trump crispe une frange des investisseurs. L’indice CAC 40 a fini en baisse de 0,75% à 4 748 points.

Sur le front macroéconomique, la croissance dans la zone euro s'est légèrement accélérée au quatrième trimestre avec un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 0,5% sur la période octobre-décembre et de 1,8% sur un an.

L'inflation a progressé à 1,8% en Zone Euro sur un an en janvier, se rapprochant sensiblement de l'objectif que s'est fixé de la Banque centrale européenne (BCE) d'une inflation inférieure à mais proche de 2% à moyen terme.

Côté emploi, le nombre de chômeurs est retombé à 9,6% dans la zone euro et a accusé un recul plus fort que prévu en Allemagne.

Aux Etats-Unis, les chiffres ont été globalement décevants avec une baisse de l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board à 111,8 contre 113,3 en décembre et une nouvelle chute de l’indice PMI de Chicago qui est passé de 53,9 à 50,3.

Du côté des valeurs, Adocia a connu mardi une nouvelle séance noire avec une baisse de 13,81% à 23,10 euros à la clôture. Le titre affiche un repli de plus de 60% depuis le début de l'année. La société de biotechnologie n'a pas réussi à rassurer les investisseurs lors de sa conférence téléphonique de lundi soir.

Interparfums (+6,04% à 28,10 euros) a annoncé un chiffre d’affaires de 365 millions d’euros, en hausse de 12,5% sur l’année. Une performance qui permet à Interparfums de rehausser légèrement ses prévisions d’activité et de marge pour l’année 2017.

De l'autre côté de l'Atlantique, la Bourse de New York a fini en baisse mardi, pénalisée par des résultats décevants et par la persistance des inquiétudes liées au décret anti-immigration et à la politique économique de Donald Trump. Le Dow Jones a perdu 0,54% à 19 864 points et le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a cédé 0,09% à 2 278 points. Après avoir passé la quasi-totalité de la séance dans le rouge, le Nasdaq Composite a terminé sur un gain symbolique de 0,02% à 5.614.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0780$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,7 0$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre les indice PMI manufacturier de l’Espagne à 09h15, de l’Italie à 09h45, de la France à 09h50, de l’Allemagne à 09h55 et de la Zone Euro à 10h00. Du côté des Etats-Unis, c'est aujourd'hui que la Fed rendra son verdict sur les taux (20h00). A suivre également l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP à 14h15, l'indice PMI manufacturier (ISM) à 16h00 et les stocks de pétrole à 16h30.

A noter : vers 08h30, les "futures" sur indice suggèrent une ouverture du CAC 40 en rebond d'environ 0,50%.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Comme indiqué hier, avec désormais des plus hauts décroissants (3 et 26 janvier), et des plus bas décroissants également (11 et 23 janvier), l'indice phare français est entré dans une phase secondaire de reflux, les flux vendeurs ayant fini par l'emporter momentanément. L'indice dispose d'une marge baissière encore significative, en direction des 4 700 points voire du gap haussier du 7 décembre dernier (4 640 – 4 660).

Dans l'immédiat cependant, une légère réaction technique d'ordre contestataire est attendue en début de séance. Le scénario le plus probable serait une amplification de cette hausse en début de séance avant une consolidation des cours voire un repli. Nous émettons donc un avis neutre pour cette séance tout en conservant un avis négatif à plus long terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4765.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4746.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E615S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4765.00 / 4800.00 / 4900.00
Support(s) :
4746.00 / 4700.00 / 4640.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La prudence prédomine dans l'immédiat (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La prudence prédomine dans l'immédiat (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +10.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat