Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 438.27 +2.12 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La peur de manquer une occasion de s'enrichir...

mardi 26 novembre 2019 à 08h31

(BFM Bourse) - Principal catalyseur des émotions du marché, en l'occurrence de son appétit immodéré pour le risque depuis deux mois, les "problématiques" commerciales, qui portent pourtant bien leur nom, ont encouragé une nouvelle fois le camp acheteur lundi, pour un début de semaine en hausse (+0,54% à 5 924 points pour le CAC 40).

La presse chinoise, en l'occurrence le Global Times (qu'on imagine difficilement s'exprimer sans avoir pris l'avis des autorités), a rapporté que la Chine et les États-Unis étaient très proches de la conclusion d'un accord commercial de phase 1, et anticipait même sur les prochaines discussions pour un second volet. Autre signe de bonne volonté du gouvernement, les sanctions infligées aux entreprises prenant trop de libertés avec la propriété intellectuelle d'autrui pourraient être durcies.

Au chapitre statistique et macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance hier de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne, en très légère progression, à 95.0 points, quasi parfaitement au coeur de la cible. Par ailleurs, les investisseurs auront apprécié la progression substantielle de l'indice synthétique des indicateurs avancés en Chine.

Côté valeurs, les secteurs du luxe et des équipementiers automobiles, très sensibles à la problématique commerciale, envoyaient la plupart de leurs représentants en partie haute de classement sur le Compartiment A de la cote, à l'image de Christian Dior (+2,83% à 472,8 euros), LVMH (+2,02% à 404,25 euros), Faurecia (+2,30% à 47,20 euros), ou Valeo (+2,93% à 36,54 euros). A noter que LVMH a annoncé lundi le rachat de Tiffany pour 16,2 milliards de dollars, plus grande acquisition jamais réalisée par le n°1 mondial du luxe.

La FDJ (-4,19% à 21,75 euros) a conclu un accord en vue de racheter à Idinvest Partners l'éditeur de logiciels Bimedia. Il s'agit de la première acquisition réalisée par la société depuis son introduction en Bourse.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont bénéficié d'espoirs renouvelés sur le commerce sino-américain, à l'image du Dow Jones (+0,68% à 28 066 points) et du très sensible indice Nasdaq Composite (+1,32% à 8 632 points), à forte "coloration" technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé lundi de 0,75% à 3 133 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1010$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57.90$.

A l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité, l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00. L'occasion de jauger la capacité des consommateurs américains à aborder avec plus ou moins d'appétit la traditionnelle vague des achats de fin d'année, qui va prendre réellement corps dès la journée de soldes de vendredi (Black Friday). A suivre également, toujours outre Atlantique, l'indice S&P Case Schiller des prix de l'immobilier (20 agglomérations représentatives), les ventes de logements neufs et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond. Aucun chiffre européen majeur ne figure à l'agenda ce mardi.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance de ce mardi 26 novembre. Deux solutions s'offrent à vous.

Wall Street sera fermé jeudi (Thanksgiving).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français, qui reste encore très sensible aux développements de la problématique commerciale sino-américaine, stagne en l'absence de nouvelles, et progresse sur d'hypothétiques scénarios d'avancée du dossier. Le camp acheteur reste ainsi bien peu exigeant, et continue inconditionnellement d'adopter un cap offensif. L'absence à ce stade de mouvement de prises de profit est parlant. Avis positif à l'échelle de la séance à venir, dans un marché guidé sur le plan comportemental par la peur de manquer une occasion se s'enrichir*.

Le seuil psychologique et hautement symbolique des 6 000 points continue d'enivrer les salles des marchés.

Une fois ce cadre de fond opportunément rappelé: à très court terme toutefois, un mouvement de respiration des cours se met en place. Le marché est encore en train d'en définir le cadre, dans une volatilité à l'aune de l'impulsion haussière initiale...

* Un comportement d'anxiété sociale, caractérisé au-delà de la seule sphère boursière, dans le domaine du marketing par exemple, sous l'acronyme FOMO (Fear Of Missing Out).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5800.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q931S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5800.00 / 5700.00 / 5612.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La peur de manquer une occasion de s'enrichir... (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La peur de manquer une occasion de s'enrichir... (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.50 % vs -10.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat