Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La hausse n'est plus inconditionnelle
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

CAC 40 : La hausse n'est plus inconditionnelle

(Tradingsat.com) - L'indice CAC a fait une incursion au-dessus des 5 400 points lundi, soit des niveaux de cours inédits depuis le 16 mai, avant de se replier légèrement, pour une clôture finalement prudente en hausse modérée de 0,27% à 5 386 points. Au final les investisseurs sur actions ne s'inquiètent pas de la crise espagnole, et semble confiant dans le scénario d'une promulgation avant la fin de l'année du pack de loi fiscale proposé par l'Administration Trump.

Madrid a désormais engagé officiellement la procédure de suspension des droits d'autonomie à la Catalogne, et les manifestations populaires se sont intensifiées. Mais les conséquences de ladite crise restent pour l'instant cantonnés à l'IBEX, indice phare de la Bourse espagnole, et dans une moindre mesure à l'Euro.

La prudence s'explique surtout par l'approche jeudi d'une réunion du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE). Si un maintien des taux directeurs à un niveau ultra accommodant fait consensus, les investisseurs veulent en savoir plus sur la capacité de l'Institution de Francfort à durcir le ton sur sa politique de réduction de bilan. Dans quelle mesure M. Draghi est il capable d'envoyer un signal de fermeté dans un contexte d'inflation qui reste très modérée ?

Si l'agenda statistique était une nouvelle fois désert quasi désert hier, il n'en sera pas de même pour la suite de la semaine, avec en point d'orgue vendredi les données avancées du Produit Intérieur Brut (PIB) aux Etats-Unis.

Côté valeurs, DBV Technologies a chuté de 45,45% à 44,76 euros, pénalisé par l'échec partiel d'une étude évaluant son traitement Viaskin Peanut chez les enfants allergiques à l'arachide. Pour les analystes de Natixis, "il ne s'agit pas d'un échec total (...) Il existe plusieurs précédents de ce type qui ont abouti à une commercialisation du produit." Même analyse du côté du bureau d'études Gilbert Dupont qui explique que "malgré la non atteinte de la borne basse de l’IC, il n’en demeure pas moins que le produit est actif et qu’il pourrait être approuvé par la FDA. Il n’existe pas d’autres traitements dans cette indication pédiatrique potentiellement mortelle". En conséquence, les deux courtier maintiennent leur recommandation "Acheter" même si Natixis abaisse son objectif de cours de 115 à 80 euros (stable à 120 euros pour Gilbert Dupont).

A suivre dès l'ouverture Essilor International, qui vient de publier des ventes trimestrielles en ligne avec les attentes des analystes.

Kepler Cheuvreux a relevé sa recommandation de "alléger" à "conserver" sur le parapétrolier TechnipFMC avec un objectif de cours de 23 euros. En Bourse, le groupe franco-américain a gagné 1,72% à 21,28 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions, après avoir formellement inscrit de nouveaux sommets absolus lundi, se sont engagés dans une consolidation légitime, à l'image du Dow Jones (-0,23% à 23 273 points) ou du Nasdaq Composite (-0,64% à 6 586 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,40% à 2 564 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1760$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre une batterie d'indicateurs avancés PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats), en Europe comme aux Etats-Unis. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro sont attendues pour 10h00. A suivre également, l'indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jeudi 26 octobre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40 a tenté une sortie de range lundi, mais le mouvement s'est rapidement retourné en séance, faute de fédération du camp acheteur. Dans des volumes en repli, l'indice phare français a finalement réintégré la bande de dérive latérale qui guide ses cours depuis le 4 octobre.

Nous continuons d'insister sur le fait que la latéralité adopté par le marché depuis cette date ne signifie pas un terne manque d'inspiration, mais traduit la force d'une configuration graphique qui, après une extension haussière spectaculaire, consolide sans correction. Les 5 338 points constituent toujours le support qui soutient la transition latérale qui prend place sur le marché parisien depuis le 4 octobre. On notera par ailleurs, que le marché a pris appui très précisément sur sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), courbe de tendance dont l'orientation reste intacte.

Pour rappel du cadre technique général de l'indice phare français: il s'est extirpé le 11 septembre de l'emprise de la borne haute d'un canal baissier consolidation, qui comprimait les cours depuis le 8 mai. Cette sortie a été confirmée par un gap, et une extension haussière dans des volumes jugés suffisants. Nous sommes typiquement ici dans le cadre très lisible d'un gap de rupture (breakaway gap). L'extension haussière de sortie montrent que l'énergie acheteuse libérée a été forte, et que le message haussier a été validé: le mouvement a pris corps.

Dans l'immédiat, de nouveaux tests de la partie haute du mince range évoqués sont possibles, la capacité de l'indice à s'en extirper dans des volumes d'échanges suffisamment nourris sera scrutée. C'est cette observation conjuguée de la dynamique des cours et des volumes qui permettra de valider le scénario d'une nouvelle extension de la hausse.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5338.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale F849S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5442.00 / 5500.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5338.00 / 5257.00 / 5145.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 3 % / 6 %
  • Ecart(s) support : 0 % / -1 % / -3 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : La hausse n'est plus inconditionnelle (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La hausse n'est plus inconditionnelle (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...