Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 569.67 -0.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La consolidation s'installe sur des niveaux de cours fermes

lundi 13 janvier 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - Le CAC 40 a terminé la semaine vendredi par une séance sans grande variation (-0,09% en clôture à 6 037 points), poursuivant un mouvement de consolidation qui a donné sa tonalité à l'ensemble de la semaine. La Bourse de Paris clôture ainsi sa première semaine complète de l'année 2020 sur un léger recul hebdomadaire (-0,12%), montrant son caractère résilient dans un contexte géopolitique tendu.

En quelques jours seulement, les tensions entre l'Iran et les États-Unis sont passées au second plan, tout en restant une source d'attention pour les investisseurs qui surveillent notamment les derniers développements au sujet du crash d'un avion près de Téhéran. Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a estimé vendredi qu'il n'y avait "aucune raison de ne pas croire" les informations de plusieurs pays occidentaux selon lesquelles le crash du Boeing ukrainien pouvait être dû à un tir accidentel de missile antiaérien iranien, une thèse qu'écarte catégoriquement l'Iran.

Le marché va désormais se tourner vers la très attendue signature d'un accord commercial de Phase I entre Washington et Pékin, d'ici au 15/12.

Au chapitre macroéconomique, le rapport NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi fédéral au mois de décembre a "animé" la séance vendredi. Sous les attentes, le rapport ne constitue pas une alerte, et encore moins un frein à l'appétit acheteur de fond sur les actifs à risque, valeurs technologiques en tête. Les salaires horaires moyens dans le secteur privé (hors agriculture) n'ont grappillé que 0.1% en rythme mensuel (contre 0.3% attendu) et les créations de postes (145 000) ont quelque peu manqué les attentes. Le taux de chômage aux Etats-Unis est en revanche resté stable à 3.5% de la population active.

Quant à la dynamique de la production industrielle française (+0,3% en rythme mensuel sur novembre), elle se tasse mais dépasse néanmoins nettement le consensus.

Côté valeurs, Fermentalg a bondi de 13,71% à 1,99 euro. La société va pouvoir commercialiser aux Etats-Unis sa protéine Kalvea pour la diététique. Toujours sur le front en ébullition des biotechs, Adocia (+17,33% à 11,78 euros), et Onxeo (+14,41% à 0,635 euro) mettaient fin à des courts mouvements de consolidation consécutifs à des flambées initiales des cours.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont "consolidé" vendredi, à l'image du Dow Jones (-0,46% à 28 823 points) ou du Nasdaq Composite (-0,27% à 9 178 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,29% à 3 265 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1130$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 59.20$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité les ventes au détail en Italie à 10h00, le PIB et la production industrielle au Royaume-Uni à 10h30. Aucun chiffre américain majeur ne figure à l'agenda ce lundi. A suivre en revanche dès demain l'indice des prix à la consommation outre Atlantique.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le mode "consolidation" adopté par le CAC 40 sur les deux dernières séances de l'année, avec en particulier un passage en deçà du seuil psychologique des 6 000 points n'aura au final pas illustré un quelconque essoufflement dans l'effort haussier de fond.

Le déroulé même de la séance de lundi 06/01, que résume parfaitement la structure de la bougie en marteau a montré toute la résilience de l'indice à ce stade.

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre au tournant de l'année.

Voilà pour le cadre de fond, inchangé.

Un mouvement de consolidation à plat se met pourtant en place, sur des niveaux fermes, sans risque à ce stade de prises de bénéfices appuyées. La structure même de cette consolidation en dira long sur la capacité des acheteurs à garder la main dans la durée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6065.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M482S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6065.00 / 6578.00
Support(s) :
6000.00 / 5942.00 / 5725.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La consolidation s'installe sur des niveaux de cours fermes (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La consolidation s'installe sur des niveaux de cours fermes (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat