Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 742.38 -1.47 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : L'attitude accommodante de la BCE encourage les achats

vendredi 23 octobre 2015 à 08h30

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a terminé en forte hausse jeudi (+2,28% à 4 802 points) dans un volume d'échanges très étoffé de 5,1 milliards d'euros, à un plus haut de deux mois. Le marché parisien, qui était sur la défensive en début de séance, a salué les propos tenus par Mario Draghi durant sa conférence de presse en début d'après-midi.

Le président de la Banque centrale européenne a annoncé que la BCE allait "réexaminer" sa politique monétaire lors de sa prochaine réunion en décembre, tout en indiquant qu'une baisse du taux de dépôt a été envisagée par le conseil des gouverneurs.

"La BCE a tenu un discours hyper accommodant, d'où les mouvements assez forts sur les marchés", a observé Andréa Tuéni, analyste chez Saxo Banque. La BCE est prête à en faire plus, possiblement par un renforcement de son programme de rachats d'actifs, pour relancer une économie poussive en zone euro, avec notamment une inflation qui reste très faible.

Selon Andréa Tuéni, "Draghi laisse clairement la porte ouverte à un assouplissement de la politique monétaire en fin d'année ou au début 2016. Ce sont presque des annonces et c'est plus que ce qu'attendaient les marchés",

Le marché parisien a été par ailleurs animé par une série de publications d'entreprises, dont des poids lourds du CAC 40, diversement reçues par les investisseurs.

Du côté des hausses, on retrouve Orange qui a gagné 7,54% à 15,48 euros. L’opérateur historique de télécommunication a renoué avec la croissance au troisième trimestre avec un chiffre d’affaires, qui s’est élevé à 10,284 milliards d’euros sur la période, en hausse de +0,5% à base comparable, après -0,2% au deuxième trimestre et -0,9% au premier trimestre.

Pernod Ricard a pris 5,22% à 103,65 euros. Le numéro deux mondial des spiritueux a annoncé avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 9% au premier trimestre 2015-2016, supérieur au consensus d'analystes.

En revanche, Publicis a lourdement chuté, le titre cédant 7,03% à 58,05 euros. Le groupe a revu à la baisse son objectif de croissance organique après avoir vu ses facturations ralentir de manière inattendue au troisième trimestre. En effet, celles-ci se sont établies à 2,3 milliards d’euros en croissance organique de 0,7%, ce qui est inférieure au consensus, qui tablait sur une progression de 2,1%.

Enfin, Ipsos a accusé la plus forte baisse du SRD (-8,64% à 18,18 euros). Les investisseurs ont sanctionné la faible hausse de 3,7% du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2015 de l'institut du sondage, qui s'est établi à 428 millions d'euros, contre 412,8 millions d'euros un an plus tôt.

Encouragés par l'attitude accommodante de la BCE, et par les résultats du géant de la restauration rapide Mc Donald's, les principaux indices sur actions de l'autre côté de l'Atlantique ont pris de la hauteur, à l'image du Dow Jones (+1,87% à 17 489 points) ou du Nasdaq Composite (+1,65% à 4 920 points). Le S&P 500, baromètre de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,66% à 2 052 points. A noter un réveil des volumes de transactions pour l'ensemble de ses indices.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1100$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négocie à 45,50$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, les opérateurs devront composer avec une batterie de PMI manufacturier et service en Europe, à 09h00 en France, à 09h30 en Allemagne, et à 10h00 en Zone Euro. Le PMI manufacturier pour les Etats-Unis est prévu à 15h45.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a vu sa configuration, "flat" jusqu'à présent, évoluer nettement hier. Il a cassé la zone de résistance des 4 730 points, dans une vive accélération des volumes, et avec confirmation en données de clôture. L'indice s'est même payé le luxe de clôturer à proximité immédiate de ses sommets de séance. Dans l'immédiat, l'opinion de court terme est haussière, tout en gardant à l'esprit qu'en début de semaine prochaine, un pullback sur la zone technique précédemment citée reste possible.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4650.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5000.00 / 5217.00 / 5283.00
Support(s) :
4650.00 / 4580.00 / 4278.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'attitude accommodante de la BCE encourage les achats (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'attitude accommodante de la BCE encourage les achats (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat