Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Incursion sous une zone de support, un moment clé pour l'indice
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 316.01 -1.05 % Temps réel Euronext Paris
5 386.88Ouverture : 5 396.47+ Haut : 5 302.09+ Bas :
-1.32 %Perf Ouverture : 5 372.31Clôture veille : 3 666 410 KVolume :

CAC 40 : Incursion sous une zone de support, un moment clé pour l'indice

(Tradingsat.com) - Dans le sillage de Wall Street, qui n'avait pas pu lundi, réagir au nouvel essai nucléaire nord-coréen, l'indice CAC 40 a perdu un peu de terrain, dans un marché très prudent. L'indice phare français a perdu 0,34% à 5 086 points. Wall Street rouvrait mardi après un weekend rendu prolongé par un jour férié (Labor Day, Fête du Travail).

La communauté internationale a désormais en sa possession un faisceau d'éléments permettant de craindre légitimement que Kim Jong-Un dispose de la technologie nécessaire à l'élaboration de la bombe H (Hydrogène) et à sa miniaturisation, processus indispensable à sa fixation sur un missile balistique. Donald Trump, qui s'est entretenu au téléphone avec le Premier Ministre japonaise Shinzo Abe ce weekend, s'est pour rappel dit prêt à toutes les options, en cas de menace directe des territoires américains, ou de ceux de ses alliés.

Au chapitre macroéconomique, l'indice PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats) est ressorti à 54,7 points en données synthétiques (indice Composite) pour l'ensemble de la Zone Euro, à proximité immédiate de la cible. Depuis septembre 2013, l'indicateur, considéré comme un indice avancé de la santé des services, n'est pas ressorti sous la barre des 50 points. Cette barre des 50 points permet de donner un sens à l'interprétation du score: en deçà, on parlera de contraction du secteur; au-dessus, on parlera d'expansion, de croissance du secteur.

Pour rappel, lundi, l'indice de confiance des investisseurs en Zone Euro (SENTIX) est ressorti en hausse à 28,2 points, dépassant la cible à 27,4 points. Le score est établi à partir d'un questionnaire auquel répondent 2 800 investisseurs et analystes de la Zone Euro, concernant leurs perspectives à l'échelle six mois. Il s'agit d'un indicateur avancé global de l'état de santé économique de la région économique considérée. L'indicateur n'est pas repassé dans le rouge depuis janvier 2015.

Les commandes industrielles aux Etats-Unis ne se sont pour leur part pas écartées d'un iota du consensus.

Côté valeurs, Cellectis a plongé de 21,13% à 21,17 euros, après la suspension des études cliniques de UCART123. Dans un communiqué, la "biotech" annonce "avoir reçu un avis de suspension de la Food and Drug Administration aux États-Unis pour les deux études de Phase I de UCART123, respectivement dans la leucémie aiguë myeloblastique (LAM) et dans la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes (LpDC)."

Orange (-2,00% à 13,95 euros) était sous pression, soit la plus forte baisse au sein du CAC 40, à la suite de l'abaissement de la recommandation d'Exane BNP Paribas, de "Neutre" à "Sous-performance". Le broker a réduit son objectif de cours de 15 à 13 euros.

L'Etat français a annoncé mardi avoir engagé la cession de 99,9 millions d'actions du groupe énergétique Engie, représentant 4,1% de son capital. Cette cession prend la forme d'un "placement institutionnel accéléré", a précisé l'Agence des participations de l'Etat (APE) dans un communiqué, ajoutant qu'au terme de l'opération l'Etat "reste l'actionnaire de référence" d'Engie. L'Etat avait déjà cédé en janvier 100 millions d'actions (4,1% du capital) pour 1,14 milliard d'euros.

D'un point de vue sectoriel, les valeurs bancaires étaient boudées mardi, à l'image de Crédit Agricole (-1,75% à 14,58 euros) ou de BNP-Paribas (-1,88% à 62,68 euros), alors que débute une réunion du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices, qui cotaient de nouveau mardi après un weekend prolongé,ont subi des dégagements appuyés, à l'image du Dow Jones (-1,07% à 21 753 points) ou du Nasdaq Composite (-0,93% à 6 375 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,76% à 2 457 points. Les marchés américains, pour rappel, n'avaient pas pu réagir plus tôt au nouvel essai nucléaire nord-coréen, en raison de la fermeture de Wall Street lundi (Labor Day, Fête du Travail).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1920$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 48,60$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre côté américain, la balance commerciale à 14h30, l'indice PMI non manufacturier (ISM) à 16h00, ainsi que le Livre Beige (Beige Book) de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

En ce qui concerne le cadre technique général, il demeure inchangé: l'indice CAC reste enfermé dans un canal de consolidation baissier depuis maintenant un peu plus de quatre mois. La borne haute de ce corridor (représenté en noir sur le graphique) constitue un niveau de résistance sous lequel se concentrent des flux vendeurs.

Nous rappelons qu'à terme, seul un franchissement net, avec accélération des cours et des volumes, confirmation en données de clôture, de cette fameuse borne haute, délivrerait un message haussier durable.

Dans l'immédiat, la possibilité de la formation d'une "fausse sortie" sous une zone de support à 5 081 points est l'option proposée. Une accélération baissière des cours en cours de séance ne viendrait pas détériorer la situation technique, mais sonner le départ d'un nouvel épisode haussier en direction de la borne haute évoquée, épisode alors porté par les grosses capitalisations à fort effet Bêta.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5149.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E268S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5149.00 / 5200.00 / 5231.00
  • Support(s) : 5081.00 / 5038.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -3 % / -2 % / -2 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -6 % / -7 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Incursion sous une zone de support, un moment clé pour l'indice (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Incursion sous une zone de support, un moment clé pour l'indice (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...