Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 521.71 -0.12 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Esquisse d'une guerre froide technologique

jeudi 23 mai 2019 à 08h34

(BFM Bourse) - Séance de transition hier à la Bourse de Paris, dans une ambiance toujours aussi prudente, en pleine affaire Huawei, et alors que se profile la réunion du G7, en marge de laquelle de nouvelles négociations commerciales se tiendront entre les délégations américaines et chinoises. Le délai accordé par l'administration américaine au géant chinois des télécoms n'aura apaisé que très momentanément les salles des marchés. D'autant que le Président Trump invite désormais la Corée du Sud (nationalité de la marque Samsung, géant des smartphones) à exercer également une pression forte sur Huawei, sur le même modèle. Des événements qui corroborent l'idée d'une guerre froide technologique.

Le CAC 40 s'est contracté de 0,12% à 5 378 points dans des volumes en baisse.

Au chapitre statistique mercredi, très peu de choses à se mettre sous la dent une nouvelle fois. L'agenda se densifiera très nettement ce jeudi (voir plus bas, et notre agenda statistique complet en permanence à J+7).

Côté valeurs, le secteur (para)pétrolier était une nouvelle fois attaqué, à l'image de ses principaux représentants sur la cote parisienne: Schlumberger (-2,55% à 34,40 euros), TechnipFMC (-2,70% à 20,57 euros), CGG (-3,81% à 1,5665 euro), ou Vallourec (-5,94% à 2,3120 euro), sur fond de reflux significatif des cours du brut.

Le secteur des services technologiques évoluait à contre tendance mercredi à la Bourse de Paris, à l'image de Cap Gemini (+1,76% à 106,70 euros), Wordline (+2,05% à 52,30 euros), Atos (+2,68% à 72,82 euros), Sopra Steria (+3,11% à 109,40 euros) ou Alten (+2,90% à 95,80 euros).

Coheris (+19,89% à 2,17 euro) s'est pratiquement aligné sur le prix de l'OPA projeté par Olivier Bellenbach.

De l'autre côté de l'Atlantique, même psychologie de marché avec une séance de transition marquée par une grande prudence, et des pertes modérées pour les principaux indices de la cote, à l'image du Dow Jones (-0,39% à 25 776 points) ou du Nasdaq Composite (-0,45% à 7 750 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,28% à 2 856 points. La Fed, qui publiait hier ses traditionnelles "Minutes", n'aura eu qu'un impact marginal sur les cours.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1150$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 60,80$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, l'agenda statistique va enfin se densifier quelque peu, avec les premières estimations des indicateurs de baromètre d'activité en Zone Euro (indicateurs PMI, enquête auprès des directeurs des achats). Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre également avec intérêt l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, et pour les Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les 1ères estimations des indices PMI services et manufacturiers à 15h45 et les ventes de logements neufs à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans une volatilité importante depuis le 06 mai, l'indice phare français développe une phase de hachures particulièrement révélatrices de l'état de nervosité des intervenants, entre 5 200 et 5 450 points. Une fois bornée cette aire, il devient plus aisé de prendre du recul, et donc d'éviter les prises de positions impulsives.

Dans l'immédiat, la situation technique reste sous tension, l'indice évoluant sous une moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) en accélération baissière, sans que pour autant, une figure de retournement baissier durable ne soit validée. Les bougies hebdomadaires sont à ce titre parlantes. Prudence, donc.

La bougie journalière tracée hier, sous la forme d'un doji dont le corps par définition extrêmement mince, contenue entièrement dans le corps de la bougie précédente, a marqué l'indécision des opérateurs, avec l'attente nerveuse et paralysante de nouveaux événements concrets.

Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5445.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5445.00 / 5600.00 / 5665.00
Support(s) :
5205.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Esquisse d'une guerre froide technologique (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Esquisse d'une guerre froide technologique (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.90 % vs +11.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat