Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 344.93 -0.08 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Départ du rally de fin d'année

(BFM Bourse) - Une sortie de range mardi, un gap haussier mercredi, des sommets annuels, un intérêt qui se propage à d'autres compartiments de la cote, pas uniquement aux seules grosses capitalisations à fort effet Bêta... Les signes techniques et psychologiques se multiplient, qui rendent le profil du CAC particulièrement intéressant à court terme, et permet d'entrevoir une fin d'année sous le signe de l'appétit pour le risque. Hier, les investisseurs ont porté le CAC en hausse de 1,36% à 4 694 points, le marché s'engageant dans un rally de fin d'année.

Un rally soutenu par la perspective d'une poursuite d'une politique monétaire ultra accommodante. Verdict en début d'après-midi ce jeudi avec l'issue de la réunion de la Banque Centrale Européenne. Mario Draghi, qui se dit régulièrement prêt à utiliser l'arsenal mis à sa disposition, pourrait poursuivre pour une durée de six mois supplémentaire, son programme de rachats d'actifs, tout en maintenant un loyer de l'Euro très bas.

Aucun chiffre macroéconomique d'importance majeur n'est venu étayer les choix des investisseurs. A noter que les nouvelles offres d'emploi aux Etats-Unis (JOLTS) sont ressorties parfaitement en ligne avec le consensus, et que les stocks de pétrole outre Atlantique ont continué de se contracter légèrement.

Côté valeurs, le secteur automobile - et équipements - était encore chaleureusement entouré mercredi, à l'image de Michelin (+3,00% à 104,80 euros), Valeo (+3,66% à 54,63 euros), Peugeot (+4,24% à 15,135 euros), Renault (+2,61% à 80,10 euros), ou encore Plastic Omnium (+4,81% à 30,17 euros).

Toujours sur ce secteur, Parrot a bondi de 11,45% à 10,22 euros, après être entré en négociations exclusives avec l'équipementier automobile Faurecia (+5,35% à 36,23 euros) pour établir un partenariat stratégique avec sa filiale Parrot Automotive. "L`expertise technologique de Parrot Automotive serait associée aux relations stratégiques de Faurecia avec les constructeurs automobiles afin de développer les applications et plateformes pour véhicules connectés", indique Faurecia dans son communiqué.

Le secteur banque / assurance était également recherché, à l'image de CNP Assurances (+3,68% à 17,89 euros), Société Générale (+3,72% à 44,865 euros), ou encore Axa (+4,01% à 24,38 euros).

Signe d'un appétit pour le risque qui se propage à d'autres compartiments de la cote, STDupont a flambé de 107,69% à 0,27 euro. Alors qu'elle végétait depuis de longues semaines dans une fourchette entre 13 et 15 centimes, l'action du groupe de luxe fait l'objet d'un soudain regain d'intérêt souligné par l'importance des volumes : près de 22 millions de titres échangés en clôture, à comparer au volume moyen quotidien de 48 000 titres des trois derniers mois. Aucune actualité ne semble expliquer la flambée du jour qui intervient à l'approche de la publication des résultats semestriels du groupe (exercice 2016-2017) prévue le 15 décembre.

De l'autre côté de l'Atlantique, les marchés d'actions, en l'absence de statistiques macroéconomiques majeures, ont très vivement accéléré leur hausse, s'engageant clairement dans un "rally" de fin d'année. Le Dow Jones a bondi de 1,55% à 19 549 points, porté en particulier par le secteur des transports, et le Nasdaq Composite a rattrapé une partie de son retard, avec une hausse de 1,14% à 5 393 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,32% à 2 241 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0760$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 49,75$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre prioritairement la décision de la Banque Centrale Européenne sur ses taux et sa politique monétaire à 13h45, suivi de la conférence de presse de l'Institution monétaire de Francfort à 14h30. Pour les Etats-Unis, à suivre les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare parisien vient, en deux séances, de montrer des signes à la fois d'emballement à la hausse et de fédération du camp acheteur. L'étude des gaps est particulièrement saisissante en ce sens: le CAC a, sur sortie de range de consolidation mardi, comblé très précisément le gap laissé béant le 4 janvier (première séance de l'année), puis mercredi, il a tracé un nouveau gap (haussier celui-ci). Ce défi est donc non seulement remporté haut la main, mais il ouvre désormais la voie vers une extension de la hausse. Un scénario étayé également par le fait que la consolidation post élection de Trump s'est effectué sur la partie haute de la bougie remarquable de mobilisation du 9 novembre, sans "retracement" significatif.

On notera que le volume d'échange précisé sur le graphique est erroné, notre fournisseur de données n'ayant pas encore, à l'heure où nous publions cette analyse, ajusté les données. Le niveau de participation des opérateurs sur la séance clef de mercredi a en réalité été beaucoup plus fourni.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4640.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
4733.00 / 4803.00 / 5000.00
Support(s) :
4640.00 / 4500.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Départ du rally de fin d'année (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Départ du rally de fin d'année (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat