Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 379.65 +0.65 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Début de semaine sous le signe de la prudence

(BFM Bourse) - En plein pic de la saison des publications semestrielles d'entreprises, et dans le contexte d'une détente relative sur le front des problématiques commerciales, le marché parisien a pris un peu de hauteur en fin de semaine dernière. L'indice CAC a gagné 0,57% à 5 511 points, dans des volumes solides, confirmant ses bonnes dispositions de la veille, après les propos jugés rassurants de Mario Draghi. Au final, sur l'ensemble de la semaine passée, l'indice phare tricolore a gagné 2,10%.

Plus tôt dans la semaine pour rappel, l'accord commercial entre le Président américain D. Trump et le Président de la Commission Européenne J.C. Juncker détendait sensiblement l'atmosphère, tout comme l'issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne, qui a confirmé son ton accommodant.

En point d'orgue statistique de la semaine, les opérateurs ont pris connaissance vendredi des chiffres du Produit Intérieur Brut (PIB) américain. En première estimation pour le deuxième trimestre 2018 et en rythme annualisé, la croissance est estimée à 4,1%, soit une progression de l'activité très solide, mais très légèrement inférieure aux attentes des analystes. La croissance est essentiellement portée par la consommation, traditionnellement le premier moteur de création de richesse de la première économie du monde.

Côté valeurs, c'est Carrefour (+12,01% à 15,575 euros), qui a attiré toutes les attentions. Le titre du distributeur était plébiscité en dépit d'un résultat semestriel en forte baisse. Ce sont en réalité les perspectives qui font revenir les investisseurs sur le titre, alors que le plan "Carrefour 2022" semble déjà donner des avancées significatives. Les économies de coûts ont ainsi atteint 520 millions au premier semestre, et l'objectif est de 2 milliards d'euros par an à horizon 2020.

Malgré des semestriels de bonne facture, Kering a perdu 7,72% à 464 euros, dans un marché qui devient de plus en plus exigeant à chaque publication.

Sopra Steria a plongé de 8,55% à 158,40 euros dans le sillage de ses résultats semestriels.

Nanobiotix a gagné 2,28% à 15,25 euros. La société spécialisée dans les nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer a annoncé un partenariat financier avec la BEI (banque européenne d'investissement). Cela lui permettra d'emprunter 40 millions d'euros sur les 5 prochaines années sous réserve de l'atteinte de critères de performance. Cela devrait permettre à Nanobiotix d'accélérer le développement clinique de son produit NBTXR3 contre le cancer.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en baisse vendredi, avec le concours des technologiques, plombées depuis l'avertissement de Facebook plus tôt la semaine passée. Le Dow Jones a perdu 0,30% à 25 451 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration technologique", a lui subi des dégagements bien plus appuyés (-1,41% à 7 737 points), avec le plongeon de Twitter (-20,54% à 34,12$). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a glissé de 0,66% à 2 818 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1660$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 68,90$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre le baromètre économique KOF en Suisse à 09h00, la première estimation de l'indice des prix à la consommation en Espagne à 09h00, ainsi que les ventes de logements en cours aux Etats-Unis à 16h00. Un agenda qui se densifiera progressivement cette semaine. Pour en consulter l'exhaustivité: rendez-vous ici.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

En parvenant à clôturer deux fois de suite, jeudi et vendredi, sur les points hauts de séance, dans des volumes significatifs, l'indice phare tricolore a validé le dépassement de la borne haute d'un mince range, et a amplifié la teneur du message haussier de court terme. Le retournement haussier de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) s'est amplifié, à la suite du pullback (rejet graphique) du 20 juillet, et offre un signal intéressant. Le feu est au vert à court terme, mais il reste de nombreux défi à relever pour l'indice CAC 40 avant de retrouver une qualité de trend de fond. Dans l'immédiat et à l'échelle de la séance à venir, une phase de respiration des cours est l'option privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5560.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5342.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C555S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5560.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5342.00 / 5246.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Début de semaine sous le signe de la prudence (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Début de semaine sous le signe de la prudence (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.70 % vs +8.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat