Bourse > CAC 40 > CAC 40 : De nouveaux dégagements en perspective
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

CAC 40 : De nouveaux dégagements en perspective

(Tradingsat.com) - Le marché français est resté sous pression mercredi dans le sillage de la la chute des prix des matières premières et des incertitudes croissantes autour du Brexit.

Hier les dégagements se sont opérés en tout début de séance avec une ouverture en baisse de 0,39% à 5273 points puis une chute vers les 5224 points (-1,10%). L’indice est ensuite parvenu à limiter ses pertes à compter de la mi-séance.

L'indice CAC 40 a terminé mercredi en baisse de 0,37% à 5 274 points dans un volume d'échanges modéré de 3,5 milliards d'euros. La veille, il avait fini en recul de 0,32%.

Du côté des valeurs, le secteur de la banque et de l'assurance a été particulièrement sous pression, CNP Assurances a lâché 1,93% à 19,82 euros. Une tendance suivie par Société Générale (-0,81% à 46,47 euros), Axa (-0,93% à 24,05 euros), Natixis (-0,83% à 5,87 euros), Crédit Agricole (-0,14% à 13,93 euros) et enfin BNP Paribas (-0,66% à 62,14 euros).

La foncière Eurosic a décollé (+23,93% à 50,75 euros) pour s'aligner sur le prix de rachat proposé par son concurrent Gecina (+0,04% à 137,00 euros) afin de former le quatrième acteur du secteur en Europe.

Sodexo a été pénalisé (-1,62% à 118,55 euros) par un début de suivi à "réduire" par HSBC.

LVMH a également reculé (-0,22% à 231,90 euros) après un abaissement de sa recommandation à "conserver" contre "acheter" par HSBC.

Airbus s'est replié de 0,92% à 75,25 euros, alors que le constructeur américain Boeing l'a devancé mercredi en termes de commandes fermes à l'issue de la troisième journée du salon aéronautique du Bourget.

Eiffage a gagné à l'inverse 1,39% à 85,08 euros, profitant d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre" auparavant par Goldman Sachs.

Europcar a cédé 1,53% à 12,21 euros alors que le loueur de véhicules a levé 175 millions d'euros à l'issue de son augmentation de capital lancée mardi et souscrite en partie par Eurazeo (+0,33% à 66,02 euros), dont la participation au capital recule sous le seuil des 40%.

Bigben Interactive a chuté de 6,4% à 9,15 euros sur des prises de bénéfices après une envolée de 80% en deux mois. Louis Capital Markets a abaissé sa recommandation sur le spécialiste des accessoires gaming, mobile & tablette, et de produits audio de "Achat" à "Neutre".

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux marchés sur actions étaient également sous pression et ont terminé la séance en ordre dispersé. Le Dow Jones a perdu mardi 0,27% à 21 410 points tandis que le Nasdaq Composite a rebondi de 0,74% à 6 233 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a cédé 0,06% à 2 435 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1175$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 42,50$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre le Bulletin économique de la BCE à 10h00 et l’indice de confiance du consommateur en Zone Euro à 16h00. Du côté des Etats-Unis, on pourra suivre les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l’indice des prix de l’immobilier à 15h00, l’indice des indicateurs avancés à 16h00 puis les stocks de gaz naturel à 16h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 27 juin.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici, pour rappel, les éléments graphiques que nous mettions en avant mercredi :

Après avoir rompu les 5 230 points le jeudi 15 juin, l'indice s'est retourné à la hausse, en séance mais sans parvenir à clôturer au-dessus. Nous insistions alors sur le fait que le message baissier délivré était bien plus fort que les signes de réaction haussière.

Nous mettions en avant en particulier que la séance de vendredi n'a a pas non plus donné les signaux d'un redémarrage, le petit gap qui formait un îlot de renversement ayant été rapidement comblé. Pareil pour lundi, marquée par un gap d'épuisement, et une mèche haute sur la bougie du jour.

En effet, après une timide réaction contestataire, les vendeurs reprennent déjà la main. Deux éléments parlants à signaler: les dégagements ont été opérés mardi tout au long de la séance, et la structure de la bougie met en évidence un corps rouge important, qui englobe intégralement le corps de la bougie d'indécision de lundi. On parle de structure de chandelier en englobante baissière.

Si l'on prend un peu de recul sur la vaste figure de consolidation tracée depuis 8 mai: les sommets des 8 mai, 15 mai, 2 juin, et 20 juin, trois séances marquées par des bougies remarquables, sont décroissants, gardons-le à l'esprit. Le camp acheteur n'a pas encore repris tous ses droits.

Gardons néanmoins à l'esprit que la tendance de fond reste inchangée. Nous demeurons particulièrement haussier sur la configuration graphique de moyen/long terme du CAC, mais considérons que le pullback du 18 mai, sur borne haute du gap, n'est pas suffisant pour assainir la situation graphique. La psychologie de marché reste encore sur la défensive.

Nous ne sommes pas à l'abri de l'inscription de nouveaux plus bas dans la vague de consolidation en cours, entre la borne basse du gap du 24 avril (5 081 points) et les 5 177 points (point bas touchés jeudi).

Dans l'immédiat, une poursuite des dégagements est attendue, au moins en début de séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5320.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale O542S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5320.00 / 5370.00 / 5442.00
  • Support(s) : 5135.00 / 5038.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -3 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : De nouveaux dégagements en perspective (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : De nouveaux dégagements en perspective (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI